13e atelier francophone de formation à l’assurance qualité de l’enseignement supérieur, N’Djamena, les 25 et 26 novembre 2019

Le CAMES, en partenariat avec le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’innovation ainsi que les institutions d’Enseignement supérieur et de Recherche du Tchad, organise les 25 et 26 novembre 2019 à N’Djamena, le 13e atelier de formation à l’assurance qualité de l’enseignement supérieur.

Cet atelier, organisé en prélude au 34e Colloque du « Programme de reconnaissance et d’équivalence des diplômes (PRED) », s’inscrit dans le cadre du « Programme Assurance Qualité du CAMES (PAQ-CAMES) qui ambitionne instaurer durablement la culture de la qualité au sein des institutions d’enseignement supérieur et recherche (IESR), en vue d’impulser en leur sein une dynamique d’amélioration continue de la qualité.

Le 13e atelier constitue la dernière activité (axe 4) qui sera déployé dans le cadre  du Plan stratégique de développement du CAMES (PSDC) (2015-2019), dédié à la promotion de l’assurance qualité de l’enseignement supérieur et de la recherche.

La mise en œuvre de cet axe par le CAMES, seul ou en partenariat avec des institutions telles DAAD, l’AUF, l’UEMOA, l’UNESCO, l’Union africaine, la Banque Mondiale, lui a permis en 5 ans de conforter sa posture d’Agence régionale d’assurance qualité et d’accréditation par la mise à disposition d’outils ou  des référentiels éprouvés pour le déploiement de l’assurance qualité aussi bien dans les pays  membres que dans les IESR.

Objectifs de l’atelier

En cohérence avec les conclusions de l’évaluation du PSDC 2015-2019 et les orientations du nouveau Plan de développement stratégique triennal (PSDC  2020-2022), le 13e atelier vise les objectifs ci-après :

  • promouvoir une meilleure appropriation des outils qualité développés par le CAMES ;
  • promouvoir les références et lignes directrices pour l’assurance qualité dans l’enseignement supérieur africain (ASG-QA), qui constituent la feuille de route pour la réalisation du Cadre panafricain d’assurance qualité et d’accréditation ;
  • renforcer les capacités des acteurs chargés de la mise en œuvre de la démarche qualité dans les pays membres et les IESR ;
  • former les acteurs institutionnels à l’appropriation du Dépôt institutionnel du CAMES (DICAMES), pour une meilleure diffusion de la production scientifique africaine.

Programme de l’atelier

Au regard des objectifs fixés, le programme de l’atelier est bâti autour des thématiques ci-après :

  • la procédure d’accréditation du CAMES ;
  • les Références et lignes directrices pour l’assurance qualité dans l’enseignement supérieur africain (Cadre Panafricain d’Assurance Qualité et d’Accréditation (PAQAF)/Cadre des Qualifications Continental Africain (ACQF)) ;
  • les labels d’excellence du CAMES ;
  • le Dépôt institutionnel du CAMES (DICAMES)

Encadrement de l’atelier :

L’encadrement de l’atelier sera assuré par un Comité scientifique international.

  • Prof. Joseph AKA ;
  • Prof. Mamadou SARR ;
  • Prof. Claude LISHOU ;
  • Prof. Bertrand MBATCHI.

Participants :

Peuvent prendre part à cet atelier :

  • les Directeurs généraux de l’enseignement supérieur et de la recherche des pays membres de l’espace CAMES ;
  • les responsables des agences et/ou structures nationales d’assurance qualité ;
  • les responsables des cellules qualité au sein des institutions publiques ou privées d’enseignement supérieur ;
  • les membres des trois commissions statutaires du PRED;
  • les responsables des Centres d’excellence de la Banque Mondiale, de l’UEMOA, de l’OOAS et du DAAD ;
  • les points focaux du DICAMES dans les IESR ;
  • les enseignants-Chercheurs et chercheurs.

Conditions de participation :

  • le CAMES prendra en charge les membres statutaires du PRED et les facilitateurs de l’atelier ;
  • tous les autres participants, y compris les points contacts nationaux et institutionnels en assurance qualité, assureront leur prise en charge pour le transport (international) et l’hébergement ;
  • les frais d’inscription sont fixés à 300 000 F CFA par participant ;
  • la restauration sur site de l’atelier et le transport local (aéroport-hôtel-aéroport ; hôtel-lieu de l’atelier-hôtel) de tous les participants seront assurés par les organisateurs de l’atelier ;
  • la date limite des inscriptions est fixée au 15 novembre 2019, toute inscription étant validée par le reçu de paiement des frais d’inscription.

Contact :

Pour toute information complémentaire relative à l’atelier, merci de bien vouloir s’adresser au Comité d’organisation de l’atelier à l’adresse ci-dessous :