Historique


L’idée de création d’un organisme de coordination des problèmes de l’Enseignement supérieur dans les pays d’expression française d’Afrique et de Madagascar remonte aux premières années de leurs indépendances.

Plusieurs réunions de spécialistes chargés de définir le rôle et les fonctions de l’Enseignement supérieur ont conduit à la constitution d’une Commission consultative d’experts pour la réforme de l’Enseignement en Afrique et à Madagascar.

Une résolution de la Conférence des Ministres de l’Éducation nationale tenue à Paris en 1966 donnait mandat à la commission d’entreprendre une recherche approfondie sur les structures et les enseignements des Universités Africaines et Malgache, dans un large esprit de coopération interafricaine.

Les conclusions de la réflexion menée par la Commission leur ayant été soumises à la Conférence de Niamey, tenue les 22 et 23 janvier 1968, les Chefs d’État de l’OCAM décidèrent la création du Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement supérieur , regroupant à ce jour seize (16) États francophones d’Afrique et de l’Océan Indien.

La convention portant statut et organisation du CAMES fut signée par les seize (16) Chefs d’État ou de Gouvernement, le 26 avril 1972 à Lomé.

Tous les textes juridiques ont été actualisés entre 1998 et 1999 et le Conseil des Ministres du CAMES a, lors de sa 17e Session tenue à Antananarivo en Avril 2000, adopté l’ensemble des textes juridiques actualisés du CAMES, en particulier :

Sont actuellement membres du CAMES, les États suivants :

BÉNIN – BURKINA FASO – BURUNDI – CAMEROUN – CENTRAFRIQUE – CONGO – COTE D’IVOIRE – GABON – GUINÉE – GUINÉE-BISSAU – GUINÉE ÉQUATORIALE – MADAGASCAR – MALI – NIGER – RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO (RDC) – RWANDA – SÉNÉGAL – TCHAD – TOGO.


1 week ago

Le CAMES

Nécrologie : Dr Omar MALO nous a quitté

Depuis la matinée du mercredi 08 janvier 2020, la communauté universitaire de Koudougou et ses partenaires et toute la famille des Institutions d’Enseignement supérieur et de Recherche du Burkina Faso sont très profondément marquées par la tragique et douloureuse épreuve de la brusque disparition de notre très cher collègue MALO Omar.

Maître de Conférences en Linguistique en 2017, il fut de 2015 à 2020, chef de Service de la collecte et du traitement des documents de la Revue WIIRE, de 2017 à 2020 Directeur chargé de la Promotion des Enseignants et des Relations avec le CAMES (DPE/CAMES), et de 2019 à 2020, Membre fondateur du Laboratoire de Linguistique (Laboling) de l’Université Norbert ZONGO.

«Le CAMES s’incline devant sa mémoire et présente ses condoléances les plus attestées à sa famille, au peuple burkinabè et à toute la communauté universitaire et scientifique de l'espace CAMES.
Que la terre lui soit légère et que la miséricorde divine l’accompagne ! »,

Pr Bertrand MBATCHI, Secrétaire Général du CAMES.
... See MoreSee Less

Voir sur Facebook

3 weeks ago

Le CAMES

Le Secrétariat général du CAMES vous souhaite une très belle année 2020

youtu.be/n3nsc9Bq7jk
... See MoreSee Less

Voir sur Facebook

1 month ago

Le CAMES

JSDC4 à Ouidah (BÉNIN): Une alternative au ciment - Des jus de fruits contaminés aux molécules chimiques...
Un reportage de Afrique Universités TV

youtu.be/MV5saTcz3T8
... See MoreSee Less

Voir sur Facebook