Ancienneté dans les grades CCI

  • Ancienneté dans les grades (Réunion extraordinaire du Comité Consultatif Général, CCG, Ouagadougou, les 14 et 15 janvier 2013)
  • NB : A titre de rappel et conformément à la note ci-jointe, l’ancienneté se décline suivant
  • Pour le grade de Maître-assistant ou de Chargé de recherche (LAFMA/LAFCR) : Il est exigé deux (2) ans révolus soit 24 mois dans l’enseignement supérieur ou la recherche, en qualité d’enseignant permanent ou de chercheur dans une institution d’enseignement supérieur ou de recherche, au moment du dépôt du dossier (15 février). L’ancienneté doit être certifiée par un acte officiel.
  • Pour le grade de Maître de conférences ou de Maître de Recherche (LAFMC/LAFMR), l’ancienneté exigée est de 5 ans, dont 3 ans dans le grade de Maître-assistant, ), certifiée par un acte officiel de nomination au moment du dépôt du dossier (15 février) pour tous les CTS à l’exception des CTS Sciences Juridiques et Politiques (SJP) et Sciences Economiques et de Gestion (SEG) au moment du dépôt du dossier. Le cas des deux CTS doit faire l’objet d’une recommandation à l’attention du CCG afin qu’ils s’alignent sur les autres.
  • Au niveau du concours d’agrégation, l’ancienneté requise est deux ans pour les disciplines médicales après l’inscription sur la LAFMA, ce qui n’est pas le cas pour les CTS SJP et SEG où il est exigé deux ans d’ancienneté dans l’enseignement supérieur comme permanent. Ce cas doit également faire l’objet d’une recommandation au CCG, en vue d’une harmonisation des pratiques.
  • Pour les grades de Professeur Titulaires ou de Directeur de Recherche (LAFPT/LAFDR), la condition exigée est la suivante : une ancienneté de trois (3) ans révolus dans les fonctions de Maître de Conférences, Maître de Recherche ou Maître de Conférences agrégé (LAFMC/LAFMR/LAFMCA), certifiée par un acte officiel de nomination au moment du dépôt du dossier (15 février).

 

Partager cet arrticle

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter