Ils ont lu l’ouvrage « Le CAMES 1968-2018 »…Ils en parlent

Ils ont lu l’ouvrage « Le CAMES 1968-2018 »…Ils en parlent

« Bien que toute œuvre humaine reste perfectible, le CAMES a réalisé des actes salutaires qui forcent l’admiration de tous dans la prise en mains du destin de ses États membres, en termes de promotion du savoir, comme nous le révèle la lecture de ce livre. Nos responsabilités individuelles et collectives consistent, à ce stade de la croissance de notre institution commune, à l’accompagner, avec efficience, pour en faire davantage un vrai leader en matière de promotion de l’économie du savoir (enseignement, recherche, appui au développement, innovation). ».

bon ministre

 

Avant-propos du Prof. Jacques Fame Ndongo, Président en exercice du Conseil des Ministres du CAMES, p.xvii.

« Cinquante ans après sa création, le CAMES intéresse. […] Ce que nous apprend ce beau livre, c’est que notre institution n’est pas le mouton noir de l’enseignement supérieur et de la recherche. Le CAMES d’aujourd’hui intéresse, le CAMES de ce siècle séduit, le CAMES se trouve de plus en plus courtisé et reconnu pour la qualité de ses actions et de ses programmes. ».

Préface du Professeur Bertrand Mbatchi, pp. xxi-xxii.

Ce livre permet de voir dans le CAMES non pas l’institution sévère, exigeante et parfois bureaucratique que craignent les candidats aux concours, mais une institution collective capable de mobiliser toute l’Afrique francophone vers plus de justice cognitive. Pour toutes ces raisons, je suis très fière que la maison d’édition que je dirige ait publié ce livre et, qui plus est, qu’il soit dès maintenant disponible en libre accès sur le DICAMES, un projet dont Joseph Ki-Zerbo aurait été très fier.

Florence PIRON, professeur de communication et éditrice du livre

L’intégralité de l’’ouvrage est accessible gratuitement en ligne à l’adresse suivante : https://bit.ly/2LBFxhQ

florence piron 2

Lisez aussi

Partager cet arrticle

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter