Lundi CAMES No 110 - Semaine du 30 novembre au 06 décembre 2015

 

Bonjour, voici votre Lundi CAMES de la semaine 48 de 2015
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

AGENDA (novembre - décembre 2015) 

28 novembre - 1er décembre 2015 : 30ème Colloque sur la Reconnaissance et l'Équivalence des Diplômes à Dakar (Sénégal) 

07-12 décembre 2015 : 32ème Session ordinaire du Conseil des ministres à Brazzaville (Congo)

 
 
 
 
 

ACTUALITÉS DU SECRÉTARIAT GÉNÉRAL

 
 
 
 
 

© photo : lesoleil.sn

 
 

Son Excellence Macky SALL élevé à la Dignité de Grand-Croix de l'Ordre International des Palmes Académiques (OIPA/CAMES)

Le Président de la République du Sénégal, Son Excellence Macky SALL a été élevé, ce mardi 24 novembre 2015 à Dakar, à la Dignité de Grand Croix de l'Ordre International des Palmes Académiques (OIPA), la plus haute distinction de l'Ordre. 

C'était au cours d'une cérémonie solennelle organisée au Palais présidentiel, en marge des rencontres académiques et scientifiques organisées par le CAMES en parténariat avec le Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche. 

 

 
Pour le Secrétaire général du CAMES, en délivrant cette distinction à Son Excellence Macky SALL, le CAMES vise à reconnaître et à encourager les réformes majeures de revitalisation de l'enseignement supérieur, engagées par le Sénégal dans le cadre du « Plan Sénégal émergent » : la concertation nationale sur l'avenir de l'enseignement supérieur, le Conseil présidentiel sur l'Enseignement supérieur, la mise en place de l'Autorité Nationale d'Assurance Qualité de l'enseignement Supérieur(ANAQ-Sup), le renforcement de la cartographie universitaire, notamment la création de l'Université virtuelle du Sénégal, du Next Einstein forum, etc.
 
Le CAMES a ainsi emboîté le pas à l'Union Africaine qui a désigné déjà Son Excellence Macky SALL comme le porteur du Projet enseignement en Afrique. 
 
« Le CAMES, en m'honorant par une élévation à la Dignité de Grand-croix de l'Ordre International des Palmes Académiques, honore toute la communauté universitaire du pays et conforte notre Nation dans son choix de miser sur sa jeunesse. Une jeunesse bien formée capable de relever les défis de son siècle. L'émergence de notre pays ne pourra se faire qu'avec des ressources humaines bien formées, armées de compétences et de connaissances sûres. L'enseignement supérieur et la recherche ont donc un rôle déterminant à jouer pour l'émergence et l'avenir de notre Nation », a souligné Son Excellence Macky SALL.
 
Dans son allocution, le Secrétaire général du CAMES, a également plaidé pour le financement du Plan stratégique 2015-2019 au fin de hisser les établissements d'enseignement supérieur et de recherche à un niveau de qualité et de compétitivité capable d'accompagner l'émergence socio-économique des pays-membres.
 
 
Pour en savoir plus : http://www.mesr.gouv.sn/?p=3065

 

 
 
 
 
 
 

© photo : www.mesr.gouv.sn/

 
 

500 millions de francs CFA mis à la disposition du CAMES par Son Excellence Macky SALL  

A titre de contribution au Plan stratégique de développement 2015-2019 du CAMES, le Président de la République du Sénégal, Son Excellence Macky SALL a offert 500 millions de francs CFA. 

Par la même occasion, il a invité ses collègues africains à faire de même pour la modernisation de l'enseignement supérieur et l'appui à la recherche.

 

 
 
 
 
 

Les 2èmes Journées Scientifiques du CAMES

 
 
 

La Cérémonie d'ouverture

 
 

Du 23 au 25 novembre 2015 se sont tenues à l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar, sous le patronage du Ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique du Sénégal, les Deuxièmes Journées Scientifiques du CAMES sur le thème : « Mise en œuvre des programmes thématiques de recherche du CAMES : quels projets, pour quelle gouvernance? ». 

Un moment privilégié de rencontres et d'échanges entre les enseignants-chercheurs et experts, autour des problématiques liées à l'enseignement supérieur et à la recherche dans l'espace CAMES. 

L'édition 2015 des Journées Scientifiques du CAMES - organisée en partenariat avec les universités, centres de recherche et grandes écoles publiques et privées du Sénégal et la Conférence des responsables de recherche d'Afrique (CRRAF) - a été l'occasion pour les participants d'échanger et de débattre sur les thématiques liées aux changements climatiques, à la biodiversité, aux mines et pétrole, à l'énergie, à la sécurité alimentaire, à la santé, à la gouvernance et développement, à l'innovation technologique et transformation, à la pharmacopée et médecine traditionnelle africaine, à la socio-économie et marché et enfin aux langues, à la société, à la culture et civilisation. 

Plusieurs conférences sous forme de panels et de travaux en atelier ont été organisés, mais auparavant deux interventions ont été enregistrées : 

- La présentation de l'arrêté portant organisation des Programmes Thématiques de Recherche (PTR), par le Secrétaire général du CAMES

- La conférence inaugurale sur le thème : « Médecine traditionnelle et pharmacopée Plantes Médicinales de l'Afrique de l'Ouest: Une opportunité pour une intégration de la Médecine traditionnelle », par Pr. Emmanuel BASSENE, de la Faculté de Médecine, de Pharmacie et d'Odontologie de l'UCAD.

 
 

 

Les panels 

Au total, 3 panels de conférences ont été organisés. Ils étaient axés sur le renforcement des capacités : le partage d'expériences des réseaux existants, la valorisation des acquis de la recherche et la mobilisation du financement de la recherche.

Panel 1. Partage d'expériences des réseaux existants

Président : Pr. Adama COULIBALY

Modérateur : Pr. Bhen Sikina TOGUEBAYE

Intervenants : Dr. Justin PITA (West African Virus Epidemiology for root and tuber crops), Pr. Gérard DUVALLET (Présentation des réseaux de recherche et de formation en Entomologie médicale et vétérinaires), M. Stefan BIENEFELD (La recherche en Allemagne), Pr. Bassirou BONFOH (L'expérience des réseaux du Centre Suisse de recherche scientifique, CSRS).

Panel 2. Valorisation des acquis de la recherche

Président : Pr. Adama COULIBALY 

 Modérateur : Pr. Sévérin AKE

Intervenants : Amadou Mocktar DIENG (L'expérience de l'Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI) en matière de valorisation des résultats de recherche), Dr Cheikh Mouhamed Fadel KEBE (Incubateur d'entreprises : INNODEV).

Panel 3. Mobilisation du financement de la recherche

Président : Pr. Adama COULIBALY

Modérateur : Pr. Bassirou BONFOH

Intervenants : Dr. Justin PITA (Arguments à mettre en avant pour rendre bancable un projet de recherche bancable), Dr. Jean Paul LORGN (Exemple du financement du FIRCA), M. Stefan BIENEFELD (Le modèle Allemand de financement de la recherche), M. BIENEFELD (Les programmes européens et opportunités de coopération avec l'Afrique).

 
 
 
 
 

Les ateliers 

Au total, 182 communications ont été prononcées et 67 posters présentés dans les 12 Programmes Thématiques de Recherche. 

Au cours des ateliers, les participants ont mis l'accent sur les livrables qu'ils ont présentés en plénière : (1) Constitution des bureaux de chaque PTR, (2) Mise en place d'un plan d'action, (3) Identification des thèmes fédérateurs, (4) Stratégie de mobilisation des ressources.

Par ailleurs, une conférence inaugurale a été donnée par Pr. Emmanuel BASSENE, de la Faculté de Médecine, de Pharmacie et d'Odontologie de l'UCAD sur le thème : « Médecine traditionnelle et pharmacopée Plantes Médicinales de l'Afrique de l'Ouest : Une opportunité pour une intégration de la Médecine traditionnelle ». 

Le hall de la bibliothèque universitaire de l'UCAD a servi de cadre à une exposition des « tradipraticiens ». Elle a été animée par les membres de la Fédération Sénégalaise des praticiens de la Médecine traditionnelle. Une vingtaine de stands ont été aménagés pour la circonstance.

 
 

A la cérémonie de clôture des Journées Scientifiques, le Secrétaire général a annoncé que le CAMES va proposer la création du « Prix de la recherche Président Macky SALL, CAMES Horizon 2015/2019 »Le référentiel du prix sera présenté - au cours du 1er trimestre 2016 - à Son Excellence Macky SALL, par le truchement du Ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche pour solliciter son éclairage et sa caution morale. 

Le Secrétaire général a invité les participants à se mettre debout symboliquement et physiquement, pour envoyer un signal fort de la très haute gratitude du CAMES à l'endroit du Président Macky SALL.

 
 
 
 
 

Le 9ème atelier sur l'Assurance Qualité de l'enseignement supérieur

 
 
 
 
 
 

Les 26 et 27 novembre 2015 s'est tenu à l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD), le 9ème Atelier de formation en Assurance Qualité de l'Enseignement supérieur.

La cérémonie d'ouverture a été présidée par Pr. Mamadou BADJI, Doyen de la Faculté des Sciences Economiques et de Gestion, Représentant le Recteur de l'UCAD, empêché. 

Cette cérémonie a été ponctuée par l'allocution d'orientation de l'atelier et allocution de bienvenue et d'ouverture de M. le Doyen. 

Après cette cérémonie d'ouverture, un bureau de séance a été mis en place. Il est composé de : 

- Président : Martin DIATEWA, Professeur, Université Marien Ngouabi (Congo B.), 

- Vice-président : Bertrand MBATCHI, Professeur, Secrétaire général du CAMES, 

- Rapporteur 1 : Abdoulaye SOMA, M.C.A, Université de Ouagadougou, (Burkina Faso),

- Rapporteur 2 : Jacques F. MAVOUNGOU, M.R., Université des Sciences et Techniques de Masuku, (Gabon).

Les travaux se sont déroulés selon le programme suivant : 

1- Exposés introductifs

Le premier exposé introductif a été donné par M. Stephan BIENEFELD sur le thème « Les perspectives du partenariat DAAD/CAMES dans la mise en œuvre de l'assurance qualité interne ».

Le deuxième atelier a été animé par M. Bruno CURVALLE. Il a porté sur les défis de la mise en œuvre d'un mécanisme régional d'assurance qualité et/ou d'accréditation dans l'espace CAMES. De cette communication on retiendra 4 éléments de réflexion sur la mise en œuvre d'un mécanisme régional d'assurance qualité dans l'espace CAMES. Il s'agit de : (i) Besoin d'harmonisation, (ii) Mécanisme d'accréditation et de certification, (iii) Modèle de relation évaluation/ méta-évaluation/ décision  et (iv) Modèle de référentiel.

2- Partage d'initiatives de mise en place de mécanismes d'assurance qualité dans l'enseignement supérieur et la recherche

Trois ateliers ont été mis en place pour aborder cette question : 

- Atelier 1 : Mise en place d'une structure nationale d'assurance qualité dans l'ESR, encadré par le Pr. Papa GUEYE. 

- Atelier 2 : Mise en place d'une cellule interne d'assurance qualité dans l'IESR, encadré par le Pr Abdel Karim KOUMARE. 

- Atelier 3 : Activités d'une structure d'assurance qualité dans l'enseignement supérieur : cas d'un laboratoire de recherche, encadré par le Pr. Daniel SESS.

3- Utilisation des référentiels Qualité du CAMES

Trois communications ont été consacrées à cette question. 

La première donnée par  le Pr. Abdel Karim KOUMARE, a porté sur le référentiel CAMES. Il a présenté la structuration du référentiel CAMES.

4- Référentiel d'accréditation FOAD du CAMES : projet pilote.  

Le deuxième exposé a été animé par M. Zakari LIRE. Il a présenté le projet pilote du référentiel d'accréditation de la Formation Ouverte à Distance (FOAD) élaboré par le CAMES. Il s'agit d'un projet CAMES en phase d'expérimentation.

5- Bilan  de sensibilisation de 9 ateliers du CAMES sur l'Assurance Qualité, 2007-2015

Le Secrétaire Général du CAMES, a animé la communication consacrée au bilan -2007 à 2015-des ateliers de formation CAMES en Assurance Qualité de l'enseignement supérieur de . 

Le Secrétaire général du CAMES a rappelé que neuf (9) sessions de formations en Assurance Qualité ont été organisées et ont permis de créer une expertise suffisante dans le domaine de l'assurance qualité dans l'espace CAMES. Il a préconisé que pour les 5 années à venir qu'on passe désormais du stade de la théorie à celui de la pratique.

 
 

Recommandations 

Dans le souci d'harmonisation de l'Assurance Qualité dans l'espace CAMES, les participants au « 9ème atelier en Assurance Qualité de l'enseignement supérieur » recommandent au CAMES: 

- d'amener les pays à s'inspirer de l'expérience sénégalaise en matière d'Assurance Qualité en faisant obligation aux membres de se doter d'une structure nationale d'Assurance Qualité, comme ce fut le cas dans la mise en place du système LMD ; 

- de convaincre les décideurs politiques à soutenir la mise en place d'une structure nationale d'Assurance Qualité ; 

- de disposer d'une cellule d'Assurance Qualité interne dans les laboratoires de recherche ; 

- d'organiser un atelier de formation en Assurance Qualité au profit des laboratoires de recherche ; 

- d'amener les pays à utiliser les référentiels CAMES aussi bien pour la Certification que pour l'Accréditation.

 
 
 
 
 

30ème Colloque sur la Reconnaissance et l'Équivalence des Diplômes

 
 
 
 

Le 30ème Colloque sur la Reconnaissance et Équivalence des Diplômes (PRED/CAMES) a démarré ses travaux, ce samedi 28 novembre 2015, à l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar.

Comme l'ouverture solennelle a été déjà fait simultanément avec l'atelier d'assurance qualité, le Secrétaire général du CAMES a immédiatement procédé à la mise en place du bureau du Colloque, selon la composition suivante : 

Président : Pr. Landry Komenan AKA

Vice-président : Pr. Martin DIATEWA

Rapporteur général : Dr. Scholastique DIANZINGA , MC

Rapporteur adjoint : Dr. JacquesMAVOUNGOU, MR

Faut-il le souligner, trois (3) commissions statutaires sont chargées d'évaluer les demandes de reconnaissance et d'équivalence des diplômes soumises par les institutions d'enseignement supérieur des pays membres : 

Commission 1 : Pr. Martin DIATEWA, Président

Commission 2 : Pr. Landry Komenan AKA , Président.

Commission 3 : Pr. Nadedjo BIGOU-LARE, Président

Les résultats du 30ème PRED  seront publiés dans le prochain numéro de Lundi CAMES. 

 
 
 
 
 

CAMESPACE

 
 

Sénégal : Lancement du « Programme sénégalais pour l'enseignement supérieur »

 
 

Au Sénégal, 31% des diplômés de l'enseignement supérieur ne sont pas insérés professionnellement. 

Pour pallier à cela, un  « Programme sénégalais pour l'enseignement supérieur » a été lancé, ce jeudi 26 novembre 2015, à Dakar. Ce Programme s'inscrit dans le cadre du « Plan Sénégal émergent » et vise à améliorer l'employabilité des diplômés de l'enseignement supérieur.

Pour en savoir plus : leral.net

 
 
 
 
 

Sénégal : 4ème Rencontre internationale des dirigeants des établissements privés d'enseignement supérieur de l'espace CAMES (RIDEPES/CAMES)

 
 

Le Ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche a présidé, ce jeudi 26 novembre 2015, la cérémonie d'ouverture de la 4ème Rencontre internationale des dirigeants des établissements privés d'enseignement supérieur de l'espace CAMES (RIDEPES/CAMES), en présence du Secrétaire général du CAMES.

Prenant la parole, le Secrétaire général a  salué  le bureau du RIDEPES/CAMES, pour toutes les actions qu'il a pu mener pour instituer l'esprit d'échange et de partage de bonnes pratiques entre ses membres. Il s'est réjoui de voir de voir l'élan de solidarité, de compagnonnage, de partage, de quête de la qualité qui se dégage entre les membres du RIDEPES/CAMES.

On doit relever que le RIDEPES/CAMES a pour but de promouvoir un enseignement supérieur de qualité qui prend en compte les défis et les besoins des pays membres du CAMES.

Pour en savoir plus : Consulter le site du Quotidien Le Soleil (Sénégal)

 
 
 
 
 

Congo : Formation des formateurs à l'encadrement des mémoires

 
 
 
 

M. Georges Moyen, Ministre de l'Enseignement supérieur, Georges Moyen - © http://fr.africatime.com

 
 
 
 
 

Le Ministre de l'Enseignement supérieur, M. Georges Moyen, a ouvert le 26 novembre la formation des formateurs dans l'encadrement des mémoires de fin de cycles, à la bibliothèque universitaire.  

La formation se tient du 26 au 29 novembre 2015 sur le thème « Valorisation de résultats de la recherche ». Elle est organisée par l'Université Marien-Ngouabi, en partenariat avec l'Université des sciences et de technique de Masuku du Gabon et l'Université de Kinshasa, avec l'appui du Bureau Afrique Centrale et Grands lacs de l'AUF.

L'objectif visé est de donner aux participants, l'acquisition des outils théoriques indispensables à un management efficient d'une activité de recherche. De façon spécifique, il s'agit de savoir pratiquer un encadrement  d'un mémoire, en équipe pédagogique, d'élaborer et de mettre en œuvre des protocoles expérimentaux et de traiter des données expérimentales, l'évaluer un mémoire de recherche ainsi que des résultats de la recherche issus d'un mémoire.

Source http://adiac-congo.com/

 
 
 
 
 

Togo : publication de la liste des établissements privés d'enseignement supérieur reconnus par l'Etat

 
 

55 universités privées ont reçu l'agrément du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. La liste a été publiée le mardi 24 novembre 2015.

La nouvelle liste permettra aux étudiants et à leurs parents d'y voir un peu plus clair en choisissant des établissements reconnus, peut-on lire sur le site officiel de la République du Togo : http://www.republicoftogo.com/

 
 
 
 
 

OPPORTUNITÉS

 
 

Appel à propositions du Programme Erasmus+ et Actions Marie Skłodowska-Curie

L'Union européenne lance appel à propositions dans le cadre de son programme Erasmus+

Les universités africaines peuvent participer dans 4 actions :

- Mobilité dite "de crédit" en enseignement supérieur (échanges de courte durée pour personnel universitaire et étudiants)

- Masters conjoints (les universités peuvent être partenaires dans les masters conjoints) et des bourses pour des étudiants africains sont actuellement publiés par les différents consortia qui offrent le programme (postuler directement au consortium dans ce cas)

- Projets de renforcement des capacités en enseignement supérieur (les universités africaines peuvent postuler ou être partenaires dans des projets de réforme type développement de nouveaux programmes, nouvelles unités ou processus universitaires, projets à niveau du système etc). Les Ministères et agences ou établissements en charge de l'assurance qualité peuvent participer à cette action également.

- Actions Jean Monnet (enseignement dans le domaine des études européennes).

Les dates limites varient en février/mars pour des projets qui commencent en septembre 2016.

Veuillez consulter les budgets disponibles pour les différentes régions car ceci vous donnera une idée de nombre de projets qui pourront être financés.

Pour les besoins de la programmation, les universités nord africaines sont "région 3", les universités de l'Afrique du sud sont "région 10" et les universités d'Afrique sub-saharienne sont "région 11".
 
Toutes les régions sont éligibles à partir de cette année. Les modalités sont les mêmes pour les trois régions, les budgets sont spécifiques par contre et les domaines prioritaires pour l'action renforcement des capacités sont légèrement différentes.
 
 
Vous pouvez aussi consulter la brochure destinée aux universités sub-sahariennes : Télécharger la brochure.
 
Actions Marie Skłodowska-Curie
L'appel pour les Réseaux de formation innovative qui offrent des doctorates pour des jeunes chercheurs est actuellement ouvert (date limite 12 janvier 2016).
 
 
 
 
 
 

Erasmus+ call for applications and Marie Skłodowska-Curie actions

 

Universities in Africa may participate in 4 actions :

- Credit mobility in higher education (short term exchanges of staff and students) 

- Joint Master degree programmes (universities may be partners in the joint degrees) and scholarships for the joint degrees (students from Africa apply directly to the consortia offering the programmes)

- Capacity building in higher education (universities in Africa may apply for funding for developing new programmes and measures within institutions and HE systems). Ministries and bodies in charge of higher education (councils for education, QA agencies etc) can participate in this action.

- Jean Monnet actions (teaching activities in European study related areas) - Deadlines vary and are in February/March for activities starting in September 2016.

Please consult the information on the budgets available for the various regions as this will give you an idea of the number of projects/partnerships that can be funded.

For the purposes of the programming, universities in Northern Africa are considered as "region 3", South Africa is "region 10" and sub-Sahara Africa is "region 11".

All regions are eligible as of this year. Modalities are the same for the three regions. Budgets are specific for each region however and in the case of capacity building, the priority areas are slightly different.

The website is here : http://ec.europa.eu/programmes/erasmus-plus/discover/guide/index_en.htm

Attached you will find a short leaflet giving an overview that we have prepared for universities in Sub-Sahara Africa who can now participate fully : Download it here!

Marie Skłodowska-Curie actions

The call for Innovative Training Networks which offers joint doctorates for early stage researchers is currently open (deadline: 12 January 2016).

The link to the website is here : http://ec.europa.eu/research/mariecurieactions/apply-now/open-calls/index_en.htm

 
 
 
 
 

Bourses de doctorat et de postdoctorat « Eugen Ionescu » 2015-2016 - appel à candidatures

Le programme de bourses "Eugen Ionescu" permet aux doctorants et aux enseignants-chercheurs des pays membres ou observateurs de l'OIF et de l'Algérie, issus des établissements membres de l'AUF, de bénéficier d'un stage de recherche de 3 mois en Roumanie, dans une des 26 universités partenaires.

Date limite de dépôt des candidatures : 17 janvier 2016 Informations détaillées Les conditions détaillées du présent appel : https://www.auf.org/bureau/bureau-europe-centrale-et-orientale/appels-offre-regionales/-bourses-eugen-ionescu-doc-postdoc-15-16/

 

 
 
 
 
 

PLAN STRATÉGIQUE DE DÉVELOPPEMENT DU CAMES

 
 
 
Télécharger le plan stratégique de développement du CAMES en français
 
Read / Download the CAMES' strategic development plan in english
 

Contributions au Plan Stratégique de Développement du CAMES

Au nombre des contributions enregistrées (partielles ou totales) pour la mise en œuvre du Plan stratégique de Développement du CAMES, l'on compte :

 
 
 
 

Un bienfaiteur, Grand-Croix de l'Ordre International des Palmes Académiques du CAMES, Son Excellence Denis SASSOU NGUESSO, Président de la République du CONGO (200.000.000 F CFA) ;

les Institutions suivantes :

CRESAC (Abidjan) : 1 000 000 FCFA

CRESAC (Abidjan) : 1 000 000 FCFA 

 Abomey- Calavi (Cotonou) : 5 000 000 FCFA 

IUSTA - Abéché (Tchad) : 1 000 000 FCFA 

Marien Ngouabi (Brazzaville) : 3 000 000 FCFA 

DGRST (Brazzaville) : 1 025 000 FCFA 

Lomé (Togo) : 1 000 000 FCFA 

Maradi - Niger : 5 000 000 FCFA

ITA (Gabon) : 500 000 FCFA 

ISIG - Ouagadougou : 1 500 000 FCFA 

Koudougou (Burkina Faso) : 1 000 000 FCFA 

Nangui Abrogoua (RCI) : 5 000 000 FCFA 

Bobo Dioulasso (Burkina Faso) : 1 000 000 FCFA 

Kétou (Bénin) : 1 000 000 FCFA 

Abdou Moumouni - Niamey : 3 000 000 FCFA

Ziguinchor (Sénégal) : 1 000 000 FCFA 

Parakou : 1 000 000 FCFA 

USJ Bamako : 1 000 000 FCFA 

Tahoua (Niger) : 5 000 000 FCFA 

Bambey (Sénégal) : 1 000 000 FCFA 

Houdegbe North American University (HNAU) : 2 000 000 FCFA

 
 

Les contributions des Alumni suivants :

Pr. Bertrand MBATCHI (Université des Sciences et Techniques de Masuku) : 100 000 FCFA 

Dr Boukari OUEDR AOGO (MA, Univ. de Ouagadougou) : 25 000 FCFA 

Pr Lassine SIDIBE (MC, Univ. de Bamako) : 50 000 FCFA 

Pr Abou NAPON (PT, Univ. de Ouagadougou) : 100 000 FCFA

Pr Claude LISHOU (PT, Univ. Cheikh Anta DIOP de Dakar) : 100 000 FCFA 

Dr Seydou TRAORE (CR, Centre Régional AGHRYMET, NIGER) : 25 000 FCFA 

Pr Yves TRAORE (PT, Univ. de Ouagadougou) : 200 000 FCFA 

Pr Famagan Oulé KONATE (PT, Université de Bamako) : 500.000 FCFA

Dr NACRO Hassan Bismark : 50 000 FCFA 

Dr KABRE T JK : 50 000 FCFA FCFA 

Dr TRAORE Seydou : 25 000 FCFA FCFA 

Dr ZONGO Georges : 25 000 FCFA FCFA 

Dr NIANG Abdou Salam Ibrahim : 25 000 FCFA 

Dr MAMAN Nouri : 50 000 FCFA 

Dr NANTOUME Hamidou : 50 000 FCFA 

Dr NAREY Oumarou (UAM Niamey) : 50 000 FCFA 

Dr ADIDO Joël Roch : 25 000 FCFA 

Dr DEWEDI Eric : 25 000 FCFA 

Dr PITALA WERE : 50 000 FCFA 

Dr MOR NDIAYE : 100 000 FCFA 

Dr SOW PAPA GALLO : 25 000 FCFA 

Pr AGBANGLA Clément (PT, UAC) : 500.000 FCFA 

Dr VAMARA Kone (Université de Bouake-CIV) : 25 000 FCFA 

Dr NGUESSAN Assande Gilbert (MA, UFHB) : 25 000 FCFA 

Dr MAVOUNGOU Jacques François (MR, USTM) : 50 000 FCFA 

Pr AKE Séverin (PT, UFHB) : 100 000 FCFA FCFA 

Dr GOA Kacou (MA, UFHB) : 25 000 FCFA 

Dr Alain SOUZA (MC, USTM) : 50 000 FCFA 

Dr Mahamane ADDO (MC, Univ. Tahoua) : 50 000 FCFA 

Dr Mahaman BAZANFARE (MC, Univ Zinder) : 50 000 FCFA 

Pr Habibou ABARCHI (PT, Univ. Abdou Moumouni de Niamey) : 100 000 FCFA 

Dr Amadou Tidjani ILAGOUMA (MC, Univ. de Maradi) : 50 000 FCFA 

Dr Ruphin DJAMBOU (MA, Univ. Omar Bongo) : 25 000 FCFA 

Dr Jacqueline KONATE (MA, Univ. Sc. tech. techno de Bamako) : 25 000 FCFA 

Dr Anatole TOINAR MOGOTA (MA, Univ. Ndjamena) : 25 000 FCFA 

Pr Raphaël DARBOUX (PT, Univ. d'Abomey-Calavi) : 100 000 FCFA 

Pr Pierre DANSOU (PT, Univ. d'Abomey-Calavi) : 100 000 FCFA 

Pr POAME Lazare (PT, Université Alassane Ouattara de Bouaké) : 100 000 FCFA 

Pr POAME Lea N'Goran (PT, Université Alassane Ouattara de Bouaké) : 100 000 FCFA

Dr TRAORE Mamoudou (CR, INERA) : 25 000 FCFA 

Pr TALDIA Anta (PT, UCAD) : 200 000 FCFA 

Dr NDIAYE Amadou (MA, UGB) : 25 000 FCFA 

Dr. Abdoulaye SOMA (MC Agrégé de l'Université de Ouaga) : 50 000 F CFA 

Dr DIBI N'DA Hipolyte (MA de l'université Félix Houphouët Boigny) : 25 000 F CFA 

Pr Ndiaw DIOUF (PT, Université Cheikh Anta DIOP de Dakar) : 100 000 F CFA 

Dr Abdoul Dorosso SAMATE (MC, Université Aube Nouvelle Ex. ISIG-International - Burkina) : 50 000 FCFA

Pr TIDOU Abiba Sanogo (PT, Présidente de l'Université Jean Lorougnon Guédé de Daloa) : 100 000 FCFA 

Dr Brindoumi Atta Kouame Jacob (MA, Université de Bouaké) : 25 000 FCFA 

Dr METCHEBON TAKOUGANG Stéphane Aimé (MA, Université Aube Nouvelle 25 000 FCFA 

Pr LATTE Egue Jean-Michel, (PT, Université Alassane Ouattara) : 100 000 FCFA

Les autres contributions suivantes : Mme DJADJO Erika (CAMES) : 25 000 FCFA

 
 

L'élan de solidarité se poursuit.

Le Secrétariat Général du CAMES vous remercie au nom des générations futures, et vous félicite pour le respect de l'engagement pris.

Contribuez au Plan stratégique de développement du CAMES en envoyant votre participation par virement (coordonnées bancaires ci-dessous) :

BANQUE : ECOBANK BURKINA

Titulaire du compte : PLAN STRATÉGIQUE DE DÉVELOPPEMENT DU CAMES

Code Banque : BF083

Code Guichet : 00001

N° Compte : 181731869801

Clé RIB 38

DEVISES : XOF

BIC OU SWIFT : ECOCBFBF REFERENCES

IBAN : BF083 00001 181731869801/38

Envoyer la preuve de virement par email à : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

A l'attention de Monsieur l'Agent Comptable 

Téléphone : +226 25368146

 
 
 
 
 

Bonne semaine à tous...

 
 

L'information continue sur nos réseaux...

 
 
Facebook Twitter LinkedIn Youtube
 

© 2015 CAMES  - Tous droits réservés  > visiter www.lecames.org

 

Partager cet arrticle

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter