Lundi CAMES No 113 - Semaine du 21 au 27 décembre 2015

Lundi CAMES No 113 - Semaine du 21 au 27 décembre 2015
Bonjour, voici votre Lundi CAMES de la semaine 52 de 2015
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Pr. YANGNI-ANGATE Antoine a tiré sa révérence

C'est avec une immense tristesse que le Secrétariat général du CAMES a appris le décès de l'éminent médecin, Professeur YANGNI-ANGATE Antoine, Doyen Honoraire de la Faculté de médecine d'Abidjan. Décès survenu le 26 octobre 2015, à Abidjan.

En cette douloureuse circonstance, nous exprimons, au nom de toute la Communauté universitaire de l'espace CAMES, nos plus sincères condoléances à sa famille, à ses amis et à ses collègues. 

« Quand un vieillard meurt, c'est une bibliothèque qui brûle » disait Amadou Hampâté Bâ. Le Pr. Antoine Yangni ANGATE est rappelé à Dieu, mais les fruits de son travail acharné subsistent.
 
 
 
 

Conformément aux travaux de la 32ème session du Conseil des Ministres du CAMES, tenus du 07 au 11 décembre 2015 à Brazzaville, l'évaluation des enseignants-chercheurs et chercheurs dans le cadre des Comités Consultatifs Interafricains (CCI) prévus en juillet 2016, se fera selon les anciens critères en vigueur en 2015.

 
 
 
 

ACTUALITÉS DU SECRÉTARIAT GÉNÉRAL

 
 
 
 

Le Programme Assurance Qualité du CAMES présenté à l'Université Marien Ngouabi

 
 
 
 

Le Secrétaire général du CAMES, le Pr. Bertrand Mbatchi a présenté le 12 décembre 2015, à l'invitation de l'Université Marien Ngouabi, le Programme Assurance Qualité du CAMES.

Cette intervention fut l'occasion pour le Secrétaire général du CAMES d'entretenir son auditoire sur les initiatives en cours et les perspectives de mise en œuvre des activités du programme, au sein de l'espace CAMES. 

La rencontre a été également marquée par la restitution des travaux de l'atelier international sur l'auto-évaluation des universités africaines organisé par le CAMES en partenariat avec l'AUF, les 27 et 29 mai 2015 à Léo (Burkina Faso). Cette restitution a été faite par le Pr. Bernard M'Passi-Mabiala. Ce dernier, après avoir rappelé les objectifs de l'auto-évaluation, a mis l'accent sur trois points fondamentaux, à savoir : (1) la préparation de l'auto-évaluation, (2) la méthodologie de l'auto-évaluation et (3) les caractéristiques d'une bonne auto-évaluation.
 
Le Pr. Bernard M'Passi-Mabiala a conclu son intervention en rappelant que l'auto-évaluation est une activité diagnostique, analytique, critique et constructive, qui procède par une démarche participative, inclusive et responsable. Autrement dit, l'auto-évaluation constitue une pratique de bonne gouvernance interne, en aidant les décideurs et les acteurs internes à assumer leurs responsabilités et à rendre compte de la qualité de leur institution ou de leur programme. Elle appelle une implication des différentes parties prenantes de la réalisation des missions de l'institution ou du programme.
 
L'autre intervention qui a marqué la rencontre fut celle du Dr. Roch Edoura-Gaena, Point focal de la communication de l'Université Marien NGouabi, qui a participé à la première Rencontre Internationale des Référents des Institutions membres du CAMES (RIRI/CAMES), qui s'est tenue à Ouagadougou (Burkina Faso) les 8, 9 et 10 avril 2015. 

 Au cours de sa restitution, le Dr. Roch Edoura-Gaena a rappelé que la tenue de la 1ère rencontre du Réseau internationale des référents des institutions membres du CAMES (RIRI/CAMES), qui a regroupé 69 participants provenant de 10 pays, répond à la volonté de promouvoir le rayonnement et la visibilité du CAMES. Elle visait aussi à mettre en place un réseau de points focaux, de référents système d'information et de chargés de communication des institutions membres du CAMES, pour une fluidité bidirectionnelle de l'information. 

Après la présentation du RIRI/CAMES, du Plan stratégique de développement (PSDC) et des programmes statutaires du CAMES, le Point focal de la communication de l'Université Marien NGouabi a sensibilisé les participants sur les Outils de communications (site internet, Lundi CAMES, CAMES INFO, mailinglist du CAMES) et sur le Programme Silhouette du CAMES et le Projet régional des SI des Institutions d'enseignement supérieur et de recherche. Il a aussi informé les participants sur la réflexion menée en vue de la création du Réseau Africain et Malgache des Communicants de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche scientifique (RAMCES) : un cadre d'échanges et de réflexion sur des problématiques qui touchent l'acteur de la communication dans l'enseignement supérieur et la recherche scientifique.

A l'issue de la rencontre, le Secrétaire général du CAMES s'est dit satisfait de la bonne tenue des travaux et a invité l'Université Marien Ngouabi à renseigner le CAMES, sur les initiatives qui en découleront.

 
 
 
 

Le Secrétaire général prend part à la célébration des promus du CAMES à l'Université Alassane Ouattara

 
 
 
 

Ce lundi 21 décembre 2015, à l'invitation du Pr. Lazare Poamé, Président de l'Université Alassane Ouattara, le Secrétaire général du CAMES prend part aux traditionnelles festivités de « célébration des promus du CAMES » de l'Université Alassane Ouattara de Bouaké.

Ces festivités célèbrent non seulement les promus de la 37ème Session des CCI du CAMES, mais aussi tous les Enseignants-Chercheurs inscrits sur les listes d'aptitude du CAMES des années précédentes.

Cette célébration des Promus du CAMES sera également l'occasion de présenter les innovations du CAMES et de reconnaître les efforts du Gouvernement ivoirien en faveur des Enseignants-Chercheurs. A ce titre, outre son allocution à la cérémonie d'ouverture, le Secrétaire général du CAMES présentera une communication sur le thème « Le CAMES et ses innovations majeures ». L'occasion pour le Secrétaire général de présenter le CAMES à travers ses programmes statutaires et de mettre le focus sur les chantiers innovants engagés dans le cadre de la mise en œuvre du Plan stratégique développement du CAMES (PSDC).

« Sous l'impulsion du Professeur Bertrand M'batchi, le CAMES a fait sa mue. Il s'est mué en une structure plus efficace, plus visible et plus crédible avec l'intégration des technologies de l'Information et de la Communication, perceptible à travers ses programmes silhouettes, qui constituent une doublure virtuelle des dossiers de candidature, un réseau de Référents dont le rôle principal est d'assurer la fluidité de l'information entre le CAMES et ses États membres et l'adoption d'un Code d'éthique et de déontologie. Le CAMES a toujours su imposer aux Enseignants-Chercheurs la rigueur dans le travail, le respect de l'éthique de la recherche et la recherche constante de l'excellence à partir des conditions à remplir et de la méthodologie rigoureuse qui structurent toutes les candidatures », Pr. Lazare Poamé, Président de l'Université Alassane.

 
 
 
 

Le Pr. Albert LOURDES, Recteur de l'Université Senghor d'Alexandrie, élevé au grade d'Officier dans l'Ordre International des Palmes Académiques du CAMES (OIPA/CAMES)

 
 
 
 

Le Secrétaire général du CAMES - Grand Chancelier de l'OIPA, assisté par le Secrétaire de l'Ordre, a reçu ce lundi 14 décembre 2015 dans l'Ordre International des Palmes Académiques (OIPA) du CAMES, le Pr. Albert LOURDES, Recteur de l'Université Senghor d'Alexandrie au grade d'Officier. 

La cérémonie solennelle de réception a été organisée en marge du Conseil d'Administration de cette Université, dont le Secrétaire général est membre. Cette distinction constitue un témoignage de gratitude du CAMES au regard de la carrière du récipiendaire, en lien avec l'Afrique en général et les Etats membres du CAMES en particulier.

En effet, le Pr. LOURDES a eu à enseigner notamment à Ouagadougou, N'Djamena, Dakar, Niamey, Lomé. Il a été en 2005 membre du jury « histoire des institutions » au concours d'agrégation du CAMES en Sciences juridiques, politiques, économiques et de gestion. Il a aussi contribué à la mise en place de la Faculté internationale de droit comparé des Etats de l'Afrique francophone à l'Université de Perpignan Via Domitia et dirigé une cinquantaine de thèses abouties, portant sur des sujets se rapportant à l'Afrique.

Au titre de l'Université d'Alexandrie, membre et partenaire stratégique du CAMES, le Pr. LOURDES a entrepris plusieurs reformes qui ont permis d'accroître le nombre de ressources humaines formées aussi bien sur le site d'Alexandrie que dans plusieurs villes africaines de l'espace CAMES, dans le cadre des Campus Senghor.

Au titre d'appui au Plan stratégique de développement du CAMES horizon 2015-2019, le récipiendaire a initié un partenariat entre l'Université Senghor d'Alexandrie et le CAMES, assorti d'un appui technique et financier envisagé pour accompagner le projet des Olympiades universitaires, qui sera lancé de manière pilote dès 2016.

 
 
 
 

CAMES au Side EVENT COP 21 : rendre visible les activités de recherche et promouvoir l'expertise existante de l'espace CAMES

 
 
 
 

Le CAMES a participé au Side Event COP21 organisé le 10 décembre 2015 à Paris. L'objectif de ce panel modéré par le Pr. Konaré Abdourahamane, a été de : 

- rendre visible les actions du CAMES et promouvoir l'expertise existante ;
- fédérer les initiatives au niveau de l'espace CAMES, pour plus d'efficacité dans le cadre d'une action durable ; 
- coordonner et mieux utiliser les ressources disponibles ; 
- identifier les besoins en formation, recherche et renforcement de capacités pour répondre aux préoccupations sociétales ;
- partager et valoriser les résultats de la recherche avec les décideurs politiques et la société civile. 
 
 
 
 

CAMESPACE

 
 
 
 

#Sénégal : Cérémonie solennelle de remise de toges aux agrégés de Médecine de l'UCAD

 
 
 
 

La Faculté de Médecine de Pharmacie et d'Odontologie de l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) a organisé une cérémonie solennelle de remise de toges aux agrégés reçus au 17ème Concours d'Agrégation de Médecine, pharmacie, odontologie et Médecine vétérinaire du CAMES qui s'est tenu à Yaoundé au Cameroun du 03 au 12 novembre 2014.

La cérémonie a eu lieu le vendredi 18 décembre 2015 au grand amphithéâtre de l'UCAD II et a été présidée par le Pr. Mary Teuw NIANE, Ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.

Devant leurs familles et proches, les lauréats ont été habillés de la toge de Professeur agrégé par leurs maîtres et ont reçu leur diplôme et un ordinateur portable offert par le Ministre. 

Pour rappel, sur 35 candidats présentés, l'UCAD a obtenu 34 admis. Leur consécration leur a valu d'être reçus par le Président de la République Son Excellence Monsieur Macky SALL qui leur remettra très prochainement une décoration.

Source : Communication/UCAD

 
 

#Sénégal : Adoption de la loi sur les universités publiques

 
 
 
 

Ce vendredi 18 décembre 2015, l'Assemblée nationale du Sénégal a adopté, à l'unanimité, la nouvelle loi relative aux universités publiques. 

Cette reforme conduite par le Ministre de l'enseignement supérieur et de la Recherche, le Pr. Mary Teuw Niane, apporte beaucoup d'innovations, de ruptures et va permettre à l'enseignement supérieur du Sénégal de répondre aux besoins de compétences en ressources humaines, en produits de la recherche, en économie et en innovations. 

Le texte reflète la vision du Président Macky SALL qui est de faire de l'enseignement supérieur un levier pour le développement économique et social du Sénégal. 

Selon le quotidien Sénégalais « Le Soleil » qui cite le Ministre de l'enseignement supérieur et de la Recherche, le Pr. Mary Teuw Niane, les changements apportés par cette loi sont de plusieurs ordres :

« Il y a d'abord des changements qui relèvent de la prévision puisqu'ils y' a eu un certain nombre de points sur lesquels il y avait des divergences, car le Ministère et les syndicats n'avaient pas la même compréhension. Ce texte a permis de préciser cela. Les organes de gouvernance, particulièrement le Conseil d'administration qui a été l'objet d'une grande discussion sur sa composition. Le Conseil d'administration a 20 membres. Pour le Conseil académique, il a été précisé un certain nombre de rôles. C'est ledit conseil qui délibère sur toutes les questions à caractère scientifiques, académiques et pédagogique, sur les questions de recherche. Innovation de taille, après deux applications, le mode de désignation du recteur va changer. Le recteur est toujours désigné sur proposition du Ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. On précédera à des appels à candidatures et c'est sur cette base que le Président de la République va nommer par décret le Recteur ».

Source : www.lesoleil.sn

 
 
 
 

#Togo : Les universités européennes s'ouvrent aux étudiants togolais

 
 

Huit étudiants togolais en Master Psychologie viennent de bénéficier d'une bourse dans le cadre du projet Erasmus Mundus. Ils pourront étudier et se spécialiser pendant 6 mois dans une université européenne dès le mois de janvier. 

Erasmus Mundus est un programme de l'Union européenne qui vise à développer la coopération universitaire et promouvoir la mobilité des étudiants, des chercheurs, des enseignants et du personnel administratif des pays partenaires. Les étudiants méritants sont sélectionnés sur la base de leur excellence académique, afin qu'ils puissent obtenir des qualifications et une expérience en Europe. 

Lire la suite : http://www.republicoftogo.com/Toutes-les-rubriques/Education/Les-universites-europeennes-s-ouvrent-aux-etudiants-togolais

 
 
 
 

#Sénégal : Marathon Entreprendre Université Communauté (MAENUC) édition 2015

 
 

L'Université Alioune Diop de Bambey (Sénégal) a organisé les 17 et 18 décembre un forum sur l'insertion et la finale du Marathon Entreprendre Université Communauté (MAENUC) édition 2015. L'objectif de ce concours est de former les étudiants, les sensibiliser, les encadrer pour qu'ils puissent aller vers l'entrepreneuriat avec un focus particulier sur l'auto emploi. 

140 étudiants ont participé à cette seconde édition et ont présenté 28 projets. 3 groupes sur les 10 ont été primés. Les 3 lauréats ont reçu respectivement 1 million, 600 000 F Cfa et 400 000 F CFA.

« L'objectif de ce concours est de les sensibiliser, les encadrer pour qu'ils puissent aller vers l'entrepreneuriat. Les universités ont un nombre accru d'étudiants, de diplômés que l'administration ne peut absorber. De plus, le Sénégal a besoin pour son développement d'avoir de jeunes entrepreneurs bien formés dans tous les domaines qui vont permettre l'émergence du Sénégal. C'est pourquoi, notre université a mis en place ce concours qui consiste à initier nos étudiants à l'entrepreneuriat, à monter des projets qui débouchent sur la création d'entreprise. C'est du concret parce que les premiers à avoir ce concours ont été financés par l'intermédiaire de nos partenaires », Pr. Lamine Gueye, Recteur de l'Université Alioune Diop de Bambey. 

Pour en savoir plus : http://maenuc.uadb.univ.sn/index.php/ 

 
 
 
 

OPPORTUNITÉS

 
 

Appel à propositions du Programme Erasmus+ et Actions Marie Skłodowska-Curie

L'Union européenne lance appel à propositions dans le cadre de son programme Erasmus+

Les universités africaines peuvent participer dans 4 actions :

- Mobilité dite "de crédit" en enseignement supérieur (échanges de courte durée pour personnel universitaire et étudiants)

- Masters conjoints (les universités peuvent être partenaires dans les masters conjoints) et des bourses pour des étudiants africains sont actuellement publiés par les différents consortia qui offrent le programme (postuler directement au consortium dans ce cas)

- Projets de renforcement des capacités en enseignement supérieur (les universités africaines peuvent postuler ou être partenaires dans des projets de réforme type développement de nouveaux programmes, nouvelles unités ou processus universitaires, projets à niveau du système etc). Les Ministères et agences ou établissements en charge de l'assurance qualité peuvent participer à cette action également.

- Actions Jean Monnet (enseignement dans le domaine des études européennes).

Les dates limites varient en février/mars pour des projets qui commencent en septembre 2016.

Veuillez consulter les budgets disponibles pour les différentes régions car ceci vous donnera une idée de nombre de projets qui pourront être financés.

Pour les besoins de la programmation, les universités nord africaines sont "région 3", les universités de l'Afrique du sud sont "région 10" et les universités d'Afrique sub-saharienne sont "région 11".

Toutes les régions sont éligibles à partir de cette année. Les modalités sont les mêmes pour les trois régions, les budgets sont spécifiques par contre et les domaines prioritaires pour l'action renforcement des capacités sont légèrement différentes.


Vous pouvez aussi consulter la brochure destinée aux universités sub-sahariennes : Télécharger la brochure.

Actions Marie Skłodowska-Curie
L'appel pour les Réseaux de formation innovative qui offrent des doctorates pour des jeunes chercheurs est actuellement ouvert (date limite 12 janvier 2016).

 
 
 
 

Erasmus+ call for applications and Marie Skłodowska-Curie actions

Universities in Africa may participate in 4 actions :

- Credit mobility in higher education (short term exchanges of staff and students) 

- Joint Master degree programmes (universities may be partners in the joint degrees) and scholarships for the joint degrees (students from Africa apply directly to the consortia offering the programmes)

- Capacity building in higher education (universities in Africa may apply for funding for developing new programmes and measures within institutions and HE systems). Ministries and bodies in charge of higher education (councils for education, QA agencies etc) can participate in this action.

- Jean Monnet actions (teaching activities in European study related areas) - Deadlines vary and are in February/March for activities starting in September 2016.

Please consult the information on the budgets available for the various regions as this will give you an idea of the number of projects/partnerships that can be funded.

For the purposes of the programming, universities in Northern Africa are considered as "region 3", South Africa is "region 10" and sub-Sahara Africa is "region 11".

All regions are eligible as of this year. Modalities are the same for the three regions. Budgets are specific for each region however and in the case of capacity building, the priority areas are slightly different.

The website is here : http://ec.europa.eu/programmes/erasmus-plus/discover/guide/index_en.htm

Attached you will find a short leaflet giving an overview that we have prepared for universities in Sub-Sahara Africa who can now participate fully : Download it here!

Marie Skłodowska-Curie actions

The call for Innovative Training Networks which offers joint doctorates for early stage researchers is currently open (deadline: 12 January 2016).

The link to the website is here : http://ec.europa.eu/research/mariecurieactions/apply-now/open-calls/index_en.htm

 
 
 
 

Bourses de doctorat et de postdoctorat « Eugen Ionescu » 2015-2016 - appel à candidatures

Le programme de bourses "Eugen Ionescu" permet aux doctorants et aux enseignants-chercheurs des pays membres ou observateurs de l'OIF et de l'Algérie, issus des établissements membres de l'AUF, de bénéficier d'un stage de recherche de 3 mois en Roumanie, dans une des 26 universités partenaires.

Date limite de dépôt des candidatures : 17 janvier 2016 Informations détaillées Les conditions détaillées du présent appel : https://www.auf.org/bureau/bureau-europe-centrale-et-orientale/appels-offre-regionales/-bourses-eugen-ionescu-doc-postdoc-15-16/


 
 
 
 

PLAN STRATÉGIQUE DE DÉVELOPPEMENT DU CAMES

 
 
 
Télécharger le plan stratégique de développement du CAMES en français
 
Read / Download the CAMES' strategic development plan in english
 

Contributions au Plan Stratégique de Développement du CAMES

Au nombre des contributions enregistrées (partielles ou totales) pour la mise en œuvre du Plan stratégique de Développement du CAMES, l'on compte : 

Deux bienfaiteurs, Grand-Croix de l'Ordre International des Palmes Académiques du CAMES : 

 
 
 
 

Son Excellence Monsieur Denis SASSOU NGUESSO, Président de la République du CONGO (200.000.000 F CFA)

 
 
 
 

Son Excellence Monsieur Macky SALL, Président de la République du SÉNÉGAL (500.000.000 F CFA)

 
 

Les Institutions suivantes : 

Centre régional d'évaluation en santé et d'accéditation (Côte d'Ivoire) : 1 000 000 FCFA

Université  Abomey- Calavi (Cotonou) : 5 000 000 FCFA 

Institut Universitaire des Sciences et Techniques d'Abéché (Tchad) : 1 000 000 FCFA 

Université Marien Ngouabi (Brazzaville) : 3 000 000 FCFA 

Délégation Générale de la Recherche Scientifique et Technologique(Congo) : 1 025 000 FCFA 

Université de Lomé (Togo) : 1 000 000 FCFA 

Université de Maradi (Niger) : 5 000 000 FCFA

Institut des Techniques Avancées(Gabon) : 500 000 FCFA 

Institut Supérieur d'Informatique et de Gestion (ISIG) - Burkina Faso : 1 500 000 FCFA 

Université de Koudougou (Burkina Faso) : 1 000 000 FCFA 

Université Nangui Abrogoua (Côte d'Ivoire) : 5 000 000 FCFA 

Université de Bobo Dioulasso (Burkina Faso) : 1 000 000 FCFA 

Université d'Agriculture de Kétou (Bénin) : 1 000 000 FCFA 

Université Abdou Moumouni de Niamey (Niger) : 3 000 000 FCFA

Université Assane Seck de Ziguinchor (Sénégal) : 1 000 000 FCFA 

Université de Parakou (Bénin): 1 000 000 FCFA 

Université des sciences juridiques et politiques de Bamako (Mali)  : 1 000 000 FCFA 

Université de Tahoua (Niger) : 5 000 000 FCFA 

Université de Bambey (Sénégal) : 1 000 000 FCFA 

Houdegbe North American University (HNAU) - Bénin : 2 000 000 FCFA

Université Jean Lorougnon Guédé de Daloa (Côte d'Ivoire) : 1 000 000 FCFA

 
 

Les contributions des Alumni suivants :

Pr Bertrand MBATCHI (Université des Sciences et Techniques de Masuku) : 100 000 FCFA 

Dr Boukari OUEDR AOGO (MA, Univ. de Ouagadougou) : 25 000 FCFA 

Pr Lassine SIDIBE (MC, Univ. de Bamako) : 50 000 FCFA 

Pr Abou NAPON (PT, Univ. de Ouagadougou) : 100 000 FCFA

Pr Claude LISHOU (PT, Univ. Cheikh Anta DIOP de Dakar) : 100 000 FCFA 

Dr Seydou TRAORE (CR, Centre Régional AGHRYMET, NIGER) : 25 000 FCFA 

Pr Yves TRAORE (PT, Univ. de Ouagadougou) : 200 000 FCFA 

Pr Famagan Oulé KONATE (PT, Université de Bamako) : 500.000 FCFA

Dr NACRO Hassan Bismark : 50 000 FCFA 

Dr KABRE T JK : 50 000 FCFA FCFA 

Dr TRAORE Seydou : 25 000 FCFA FCFA 

Dr ZONGO Georges : 25 000 FCFA FCFA 

Dr NIANG Abdou Salam Ibrahim : 25 000 FCFA 

Dr MAMAN Nouri : 50 000 FCFA 

Dr NANTOUME Hamidou : 50 000 FCFA 

Dr NAREY Oumarou (UAM Niamey) : 50 000 FCFA 

Dr ADIDO Joël Roch : 25 000 FCFA 

Dr DEWEDI Eric : 25 000 FCFA 

Dr PITALA WERE : 50 000 FCFA 

Dr MOR NDIAYE : 100 000 FCFA 

Dr SOW PAPA GALLO : 25 000 FCFA 

Pr AGBANGLA Clément (PT, UAC) : 500.000 FCFA 

Dr VAMARA Kone (Université de Bouake-CIV) : 25 000 FCFA 

Dr NGUESSAN Assande Gilbert (MA, UFHB) : 25 000 FCFA 

Dr MAVOUNGOU Jacques François (MR, USTM) : 50 000 FCFA 

Pr AKE Séverin (PT, UFHB) : 100 000 FCFA FCFA 

Dr GOA Kacou (MA, UFHB) : 25 000 FCFA 

Dr Alain SOUZA (MC, USTM) : 50 000 FCFA 

Dr Mahamane ADDO (MC, Univ. Tahoua) : 50 000 FCFA 

Dr Mahaman BAZANFARE (MC, Univ Zinder) : 50 000 FCFA 

Pr Habibou ABARCHI (PT, Univ. Abdou Moumouni de Niamey) : 100 000 FCFA 

Dr Amadou Tidjani ILAGOUMA (MC, Univ. de Maradi) : 50 000 FCFA 

Dr Ruphin DJAMBOU (MA, Univ. Omar Bongo) : 25 000 FCFA 

Dr Jacqueline KONATE (MA, Univ. Sc. tech. techno de Bamako) : 25 000 FCFA 

Dr Anatole TOINAR MOGOTA (MA, Univ. Ndjamena) : 25 000 FCFA 

Pr Raphaël DARBOUX (PT, Univ. d'Abomey-Calavi) : 100 000 FCFA 

Pr Pierre DANSOU (PT, Univ. d'Abomey-Calavi) : 100 000 FCFA 

Pr POAME Lazare (PT, Université Alassane Ouattara de Bouaké) : 100 000 FCFA 

Pr POAME Lea N'Goran (PT, Université Alassane Ouattara de Bouaké) : 100 000 FCFA

Dr TRAORE Mamoudou (CR, INERA) : 25 000 FCFA 

Pr TALDIA Anta (PT, UCAD) : 200 000 FCFA 

Dr NDIAYE Amadou (MA, UGB) : 25 000 FCFA 

Dr. Abdoulaye SOMA (MC Agrégé de l'Université de Ouaga) : 50 000 F CFA 

Dr DIBI N'DA Hipolyte (MA de l'université Félix Houphouët Boigny) : 25 000 F CFA 

Pr Ndiaw DIOUF (PT, Université Cheikh Anta DIOP de Dakar) : 100 000 F CFA 

Dr Abdoul Dorosso SAMATE (MC, Université Aube Nouvelle Ex. ISIG-International - Burkina) : 50 000 FCFA

Pr TIDOU Abiba Sanogo (PT, Présidente de l'Université Jean Lorougnon Guédé de Daloa) : 100 000 FCFA 

Dr Brindoumi Atta Kouame Jacob (MA, Université de Bouaké) : 25 000 FCFA 

Dr METCHEBON TAKOUGANG Stéphane Aimé (MA, Université Aube Nouvelle) : 25 000 FCFA 

Pr LATTE Egue Jean-Michel, (PT, Université Alassane Ouattara) : 100 000 FCFA

Dr Issa DIAGNE (M.A, Département de physiqueFST/ UCAD / Sénégal) : 25 000 FCFA

Pr NGOU MILAMA Edouard (Université des Sciences de la Santé, Gabon) : 

Les autres contributions suivantes : Mme DJADJO Erika (CAMES) : 25 000 FCFA

 
 

L'élan de solidarité se poursuit.

Le Secrétariat Général du CAMES vous remercie au nom des générations futures, et vous félicite pour le respect de l'engagement pris.

Contribuez au Plan stratégique de développement du CAMES en envoyant votre participation par virement (coordonnées bancaires ci-dessous) :

BANQUE : ECOBANK BURKINA

Titulaire du compte : PLAN STRATÉGIQUE DE DÉVELOPPEMENT DU CAMES

Code Banque : BF083

Code Guichet : 00001

N° Compte : 181731869801

Clé RIB 38

DEVISES : XOF

BIC OU SWIFT : ECOCBFBF REFERENCES

IBAN : BF083 00001 181731869801/38

Envoyer la preuve de virement par email à : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

A l'attention de Monsieur l'Agent Comptable 

Téléphone : +226 25368146

 
 
 
 

Bonne semaine à tous...

 
 

L'information continue sur nos réseaux...

 
 
Facebook Twitter LinkedIn Youtube
 

© 2015 CAMES  - Tous droits réservés  > visiter www.lecames.org

 

Partager cet arrticle

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter