Ordre international des palmes académiques

Issu du 17e Conseil des ministres de Tananarive en avril 2000, ce programme du CAMES a été créé pour témoigner sa reconnaissance aux personnalités administratives et politiques qui ont concouru à son essor et plus généralement au développement en Afrique de systèmes d’éducation de qualité.

Selon l’Accord d’Abidjan signé le 14 avril 2002 (statut et règlement intérieur), sont créées cinq distinctions honorifiques dont Trois grades (Chevalier, Officier et Commandeur), et deux dignités (Grand Officier et Grand Croix).

Cet Accord met par ailleurs en place un Ordre ayant à sa tête un Grand Maitre en la personne du Président en exercice du Conseil des Ministres du CAMES.

L’OIPA est administré par un Conseil de dix membres sous la présidence du Grand Chancelier, qui est le Secrétaire Général du CAMES. Les membres du Conseil sont issus du Comité consultatif général (CCG), instance académique du CAMES, et sont donc pour les 2/3 des Recteurs et Présidents d’Universités ou Directeurs Nationaux de la Recherche auxquels, se joignent deux éminentes personnalités, l’une politique et l’autre scientifique.

Siège aussi au Conseil, sans voix délibérative, un secrétaire choisi par le Grand Chancelier.

Les nominations dans l’OIPA sont prononcées par le Conseil des ministres sur la base de propositions faites par les organismes universitaires nationaux à partir de critères essentiellement académiques (publications scientifiques, prix ou sièges d’académies, responsabilités administratives dans les systèmes nationaux d’enseignement et de recherche, etc.)

Elles sont ensuite examinées par le Conseil de l’Ordre qui vérifie le respect des critères avant de soumettre les propositions de Résolutions au Conseil des Ministres.

Enfin, elles sont officiellement remises par le Grand Chancelier lors de cérémonies ad hoc organisées en collaboration avec les ministères chargés de l’enseignement supérieur des pays concernés.

Aujourd’hui l’accord portant création et organisation de l’OIPA/CAMES a été signé par l’ensemble des 19 pays membres du CAMES et le Conseil de l’Ordre, fonctionne tant et si bien que depuis son installation en avril 2003 à Kigali, il a déjà organisé près d’une trentaine de cérémonies dans les pays membres.

Partager cet arrticle

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter