Le CAMES à la 10e Réunion du Réseau des Centres d’Excellence Africains de l’Office Allemand d’Échanges Universitaires (DAAD)

Le CAMES a pris part à la 10e réunion annuelle des Centres d’Excellence Africains de l’Office Allemand d’Échanges Universitaires (DAAD) qui s’est tenue, à Dakar au Sénégal, du 18 au 21 septembre 2019.

(C) www.uvs.sn

Cette réunion, organisée par le DAAD en collaboration avec le Centre Africain d’Études Supérieures en Gestion (CESAG) et l’Université de Kehl (Allemagne), a eu pour thème « Réseaux pour les impacts durables sur le développement de l’Afrique », avec trois panels de discussion, à savoir :

  1. Renforcer les capacités, les études post-graduées et la transformation numérique dans l’enseignement supérieur et dans la recherche à travers des réseaux scientifiques ;
  2. Défis pour un management de qualité durable de l’enseignement supérieur et de la recherche dans les Centres d’Excellence ;
  3. Impacts et défis de la transformation numérique sur l’enseignement supérieur et la recherche en Afrique — Quels sont les besoins réels et les valeurs ajoutées pour les Centres d’Excellence ?

Le CAMES a été représenté à ladite rencontre par son Secrétaire Général, le Pr Bertrand MBATCHI, accompagné du Directeur des Programmes en charge de l’Assurance qualité, Dr Saturnin ENZONGA YOCA.

Intervenant au panel 1, le Secrétaire Général a apporté une contribution substantielle sur les grands défis de l’Enseignement supérieur et de la Recherche en Afrique, en insistant sur la nécessité pour les leaders de ces secteurs d’avoir une vision claire, adossée sur les projets de société portés par les Chefs d’État et les administrations délocalisées, afin de mieux relever de manière concertée et synergique les défis multiformes, après leur identification préalable.

Une partie de la journée du 18 septembre 2019 a été consacrée à l’inauguration officielle du Centre d’Excellence germano-ouest-africain de Gouvernance Locale en Afrique (CEGLA). Ce Centre vise à former des agents compétents des services des collectivités locales en Afrique, pouvant relever les défis contemporains en matière de la gouvernance locale.

Le CEGLA a été mis en place par l’Université Abdou Moumouni de Niamey, l’Université des Sciences Juridiques et Politiques de Bamako et le CESAG, en partenariat avec l’Université des Sciences Appliquées de Kehl, l’Institut Arnold-Bergstraesser de Fribourg (Allemagne) et le Laboratoire d’Études et de Recherches sur les Dynamiques Sociales et le Développement Local de Niamey.

Faut-il le souligner, l’Office allemand d’échanges universitaires (DAAD) a lancé en 2008 la mise en place du programme « Centres of African Excellence ». Le programme, qui est financé par le Ministère Fédéral allemand des Affaires étrangères, établit des partenariats entre des universités allemandes et africaines. En 2018, dix projets de coopération ont été mis en place, couvrant différentes régions de l’Afrique subsaharienne : l’Afrique de l’Ouest (Ghana, Niger, Sénégal, Mali) ; l’Afrique Centrale (RD Congo) ; l’Afrique de l’Est (Kenya, Tanzanie) et l’Afrique Australe (Namibie, Afrique du Sud). 

Les Centres d’Excellence Africains contribuent au développement durable de l’Afrique en produisant des connaissances contextuelles, en développant des approches de gouvernance et des solutions technologiques reflétant l’environnement culturel, socio-économique et écologique des pays subsahariens. De plus, les résultats de la recherche trouvent leur chemin dans la pratique professionnelle et améliorent l’expertise locale pour répondre aux besoins de développement et de transformation de la région.

 Pour en savoir : https://www.cesag.sn/index.php/10eme-reunion-du-reseau-des-centres-d-excellence-africains

5 days ago

Le CAMES

Nécrologie : Dr Omar MALO nous a quitté

Depuis la matinée du mercredi 08 janvier 2020, la communauté universitaire de Koudougou et ses partenaires et toute la famille des Institutions d’Enseignement supérieur et de Recherche du Burkina Faso sont très profondément marquées par la tragique et douloureuse épreuve de la brusque disparition de notre très cher collègue MALO Omar.

Maître de Conférences en Linguistique en 2017, il fut de 2015 à 2020, chef de Service de la collecte et du traitement des documents de la Revue WIIRE, de 2017 à 2020 Directeur chargé de la Promotion des Enseignants et des Relations avec le CAMES (DPE/CAMES), et de 2019 à 2020, Membre fondateur du Laboratoire de Linguistique (Laboling) de l’Université Norbert ZONGO.

«Le CAMES s’incline devant sa mémoire et présente ses condoléances les plus attestées à sa famille, au peuple burkinabè et à toute la communauté universitaire et scientifique de l'espace CAMES.
Que la terre lui soit légère et que la miséricorde divine l’accompagne ! »,

Pr Bertrand MBATCHI, Secrétaire Général du CAMES.
... See MoreSee Less

Voir sur Facebook

3 weeks ago

Le CAMES

Le Secrétariat général du CAMES vous souhaite une très belle année 2020

youtu.be/n3nsc9Bq7jk
... See MoreSee Less

Voir sur Facebook

1 month ago

Le CAMES

JSDC4 à Ouidah (BÉNIN): Une alternative au ciment - Des jus de fruits contaminés aux molécules chimiques...
Un reportage de Afrique Universités TV

youtu.be/MV5saTcz3T8
... See MoreSee Less

Voir sur Facebook

1 month ago

Le CAMES

Journées Scientifiques du CAMES: Bilan et perspectives

A l’issue de la 4e édition des Journées scientifiques du CAMES tenue à Ouidah, au Bénin, du 2 au 5 décembre 2019, le Secrétaire Général du CAMES, le Pr Bertrand MBATCHI, a accordé une interview bilan à "SIKKA TV". A suivre ici :

youtu.be/p5vw7S8in6k
... See MoreSee Less

Voir sur Facebook