Fin de la « Concertation régionale sur l’assurance qualité et l’accréditation »


La Concertation régionale sur l’assurance qualité et l’accréditation — initiée par le CAMES et soutenue par l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF), l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) et l’Université Senghor — s’est tenue les 5 et 6 mai 2022 à Abidjan. Les participants ont adopté un projet de directive régionale qui sera présenté à la 39e session du Conseil des Ministres qui se tiendra du 23 au 27 mai 2022 à Kinshasa, en République Démocratique du Congo.

Une quarantaine d’acteurs de l’assurance qualité — responsables d’Agences nationales, directeurs généraux de l’Enseignement supérieur et de la recherche des pays membres et représentants d’Institutions partenaires du CAMES se sont réunis à Abidjan les 5 et 6 mai 2022 pour une concertation. Cette rencontre régionale qui portait sur « l’assurance qualité et l’accréditation dans l’espace CAMES » visait à adopter un projet de directive régionale sur l’harmonisation des mécanismes nationaux et institutionnels d’assurance qualité, en phase avec le « Cadre panafricain d’assurance qualité et d’accréditation ».

Lors de la cérémonie d’ouverture de cette rencontre, à l’hôtel Palm Club à Abidjan, le Professeur Adama DIAWARA, Ministre ivoirien de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Président en exercice du Conseil des Ministres du CAMES a exprimé sa joie pour la tenue de ce cadre de concertation.

L’assurance qualité, a-t-il dit, est un concept complexe multidimensionnel et évolutif. « Dans le domaine de l’Enseignement supérieur, il renvoie à l’adéquation des objectifs, l’excellence, la conformité à un référentiel, la dynamique d’une amélioration continue », fait remarquer le ministre.

Il ajoute que l’assurance qualité prend en compte à la fois le renforcement des capacités des systèmes nationaux, l’enseignement transfrontalier et la reconnaissance mutuelle de l’accréditation, la question de la méta-accréditation d’organismes d’accréditation à l’échelle internationale et mondiale, la mise en place de programmes internationaux d’assurance de la qualité et d’accréditation.

« Pour les pays de l’espace CAMES, en particulier, elle intègre aussi une meilleure prise en charge de l’implémentation du système LMD qui ne saurait se faire dans un environnement de non-qualité institutionnelle », poursuit Adama DIAWARA.

Il ajoute que cette structure s’inscrit parfaitement dans le vaste chantier de transformation des systèmes d’enseignement supérieur et de recherche notamment par l’information, la sensibilisation et le plaidoyer auprès des décideurs politiques et des acteurs académiques, le renforcement des capacités des acteurs nationaux et institutionnels, l’accompagnement à la création de structures institutionnelles et nationales d’assurance qualité. Selon le Ministre, la rencontre d’Abidjan vise à trouver un consensus sur les développements actuels et futurs de l’assurance qualité et de l’accréditation qui constituent le cœur « de nos systèmes éducatifs ».

C’est pourquoi il a souhaité que la concertation puisse permettre de doter le CAMES d’une directive encadrant les pratiques d’assurance qualité et d’accréditation.

« Il ne s’agit pas, loin de là, d’uniformiser nos pratiques, encore moins de mise sous tutelle de quelque structure que ce soit – car la spécificité de nos pays et le niveau d’implémentation de la culture qualité en leur sein ne s’y prête pas – mais plutôt d’harmoniser afin que nous puissions renforcer le cadre politique régionale que représente le CAMES, dont nous sommes tous fiers », a-t-il dit


Le Secrétaire Général du CAMES, Pr Abou NAPON, a indiqué que la « Concertation régionale sur l’assurance qualité et l’accréditation dans l’espace CAMES » a pour objectifs de parvenir à un projet consensuel de directive régionale relative au mécanisme régional d’assurance qualité et d’accréditation dans l’espace CAMES ; un schéma régional pour l’harmonisation des pratiques de l’assurance qualité, notamment en matière d’évaluation et d’accréditation ; la proposition d’un mécanisme de financement des agences nationales.


Pour sa part, Dr Abdoulaye SALIFOU, représentant de l’UNESCO, a en substance fait savoir que le CAMES ne dispose pas encore d’un instrument juridique contraignant pour promouvoir et enraciner la culture d’assurance qualité dans son espace.

« La concertation régionale de ce jour vient donc combler un besoin identifié par les États membres du CAMES. C’est pourquoi l’UNESCO s’associe et appuie l’avènement d’une directive CAMES sur l’assurance qualité et l’accréditation », a-t-il fait savoir.


Quant au Pr Ouidad TEBBAA, Directrice Régionale de l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) en Afrique de l’Ouest, elle a soutenu que l’AUF a fait de l’assurance qualité un pilier de sa stratégie 2021-2025 et consacre un pôle de l’Académie Internationale de la Francophonie Scientifique qu’elle met en place, à ce pôle de la gouvernance et de l’Assurance qualité. L’AUF travaille depuis des années aux côtés du CAMES sur ce sujet et a notamment contribué à la mise en œuvre des référentiels CAMES de l’assurance qualité.

Selon Mme Ouidad TEBBAA, cette rencontre est stratégique à plus d’un titre.

En effet, les enjeux de l’assurance qualité sont décisifs à l’heure de la massification de l’enseignement supérieur dans nos pays africains, à l’heure de la prolifération des offres de formation et de l’importance de plus en plus prégnante de l’enseignement supérieur privé. Comment garantir l’offre de formation ? Comment promouvoir la culture de l’évaluation ? Par ailleurs, à l’échelle internationale et particulièrement à l’échelle continentale, des initiatives comme celle de l’harmonisation de l’Assurance Qualité et de l’accréditation de l’Enseignement supérieur se développent à grands pas. Les Agences nationales d’assurance voient le jour et se consolident ici et là dans les différents pays quand ce ne sont pas des directions générales de l’Enseignement supérieur dédiées à l’Assurance Qualité ».

Par ailleurs, la Directrice régionale de l’AUF a fait savoir que « cette concertation permettra de réfléchir à la fois sur la complémentarité entre les agences nationales et les directions de la qualité, là où elles existent, dans le dispositif régional que promeut le CAMES », non sans manquer de préciser que l’AUF continuera d’œuvrer aux côtés du CAMES pour promouvoir cette culture de l’assurance qualité


Au cours de la cérémonie de clôture tenue le vendredi 6 mai 2022, le Professeur Adama DIAWARA, en sa qualité de Président en exercice du Conseil des Ministres du CAMES, a exprimé sa reconnaissance à tous les participants mobilisés pour cette consultation régionale.

« Vous venez de réussir la prouesse d’organiser une rencontre de haut niveau dont les résultats aideront le CAMES à repenser sa façon d’aborder, en tant qu’Agence-conseil aux États membres, les problématiques d’harmonisation des politiques d’assurance qualité. Cela se fera dans la mutualisation des ressources, des efforts et dans une parfaite synergie avec l’ensemble des parties engagées », s’est-il adressé aux participants.

Il a par, ailleurs, réaffirmé « l’engagement du Conseil des Ministres du CAMES à parachever le processus d’harmonisation des pratiques d’assurance qualité et d’accréditation dans notre espace sur la base des recommandations pertinentes de cette concertation. D’ores et déjà, je tiens à manifester le vif intérêt de la République de Côte d’Ivoire à s’approprier des conclusions fortes et intéressantes auxquelles vous êtes parvenues ».

En somme, la concertation, articulée autour de deux journées d’échanges et de partage d’expériences, s’est achevée sur une note de satisfaction de l’ensemble des participants qui ont adopté par consensus un projet texte de la directive régionale du CAMES, qui sera présenté au prochain Conseil des Ministres qui se tiendra du 23 au 27 mai 2022 à Kinshasa, en République démocratique du Congo.


Sercom MESRS / CAMES


Le 20 Heures de RTI du 5 mai 2022 : concertation sur l’assurance qualité accréditation

La presse en parle


Business24 Africa du 5 mai 2022 : Abidjan abrite les travaux de concertation sur l’assurance qualité accréditation

Extrait Journal 18h00 RADIO DE LA PAIX 96.0 FM – Vendredi 06 Mai 2022 (Linda) – CAMES-ANAQ

Extrait Journal 12h00 RADIO DE LA PAIX 96.0 FM – Vendredi 06 Mai 2022 (Linda BALLIET)

  • Concertation à Abidjan sur l’assurance qualité et l’accréditation dans l’espace CAMES : https://bit.ly/3ysHRD0
  • Assurance qualité dans l’espace CAMES : Une concertation régionale ouverte ce jeudi 5 mai  : https://bit.ly/38bXHqV

4 days ago

Le CAMES
𝗟𝗲 𝗥𝗲́𝘀𝗲𝗮𝘂 𝗱𝗲𝘀 𝗣𝗮𝗿𝘁𝗲𝗻𝗮𝗶𝗿𝗲𝘀 𝗧𝗲𝗰𝗵𝗻𝗶𝗾𝘂𝗲𝘀 𝗲𝘁/𝗼𝘂 𝗙𝗶𝗻𝗮𝗻𝗰𝗶𝗲𝗿𝘀 𝗱𝘂 #𝗖𝗔𝗠𝗘𝗦 𝘀’𝗲𝗻𝗴𝗮𝗴𝗲 𝗮̀ 𝘀𝗼𝘂𝘁𝗲𝗻𝗶𝗿 𝗹𝗲𝘀 𝗮𝘅𝗲𝘀 𝘀𝘁𝗿𝗮𝘁𝗲́𝗴𝗶𝗾𝘂𝗲𝘀 𝗱𝘂 𝗣𝗦𝗗𝗖 𝟮𝟬𝟮𝟰-𝟮𝟬𝟮𝟴Le 23 mai 2024, le Réseau des Partenaires Techniques et/ou Financiers du CAMES (RPTF) a tenu sa 7e rencontre statutaire en marge de la 41e session ordinaire du Conseil des Ministres du CAMES, qui s’est déroulée du 20 au 24 mai 2024 à Kintélé, au Congo.Lors de la session plénière de la 41e session du Conseil des Ministres, ces Partenaires Techniques et/ou Financiers du CAMES ont unanimement salué cette vision futuriste de l’enseignement supérieur insufflée par le CAMES à travers son ambition de devenir, d’ici 2033, « l’institution de référence internationale en matière d’évaluation scientifique et un véritable outil d’intégration académique au service du développement durable de l’Afrique ».Ils se sont engagés à accompagner la feuille de route du CAMES, en actionnant les leviers tels que la coopération universitaire dans l’enseignement technique et supérieur, l’intégration de l’entrepreneuriat dans le système d’enseignement pour favoriser l’employabilité des jeunes, la promotion et la valorisation de la recherche, l’harmonisation des curricula de formation, la mobilité scientifique dans l’espace CAMES, l’harmonisation de l’assurance qualité et l’accréditation, et la digitalisation de l’enseignement à travers la création des universités virtuelles. Autant d’actions qui devraient contribuer à renforcer la crédibilité et la reconnaissance internationale de nos institutions académiques et de nos chercheurs.www.lecames.org/le-reseau-des-partenaires-techniques-et-financiers-sengage-a-soutenir-les-axes-st... ... See MoreSee Less
Voir sur Facebook

4 days ago

Le CAMES
𝗥𝗲́𝘂𝗻𝗶𝗼𝗻 𝘀𝘁𝗮𝘁𝘂𝘁𝗮𝗶𝗿𝗲 𝗱𝘂 𝗖𝗼𝗻𝘀𝗲𝗶𝗹 𝗱𝗲 𝗹’𝗢𝗿𝗱𝗿𝗲 𝗜𝗻𝘁𝗲𝗿𝗻𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻𝗮𝗹 𝗱𝗲𝘀 𝗣𝗮𝗹𝗺𝗲𝘀 𝗔𝗰𝗮𝗱𝗲́𝗺𝗶𝗾𝘂𝗲𝘀 (𝗢𝗜𝗣𝗔) 𝗱𝘂 #𝗖𝗔𝗠𝗘𝗦Le Conseil de l’Ordre International des Palmes Académiques du CAMES (OIPA/CAMES) a tenu sa réunion statutaire, le 22 mai 2024, à Kintélé au Congo, en marge de la 41e session du Conseil des Ministres, en présence de tous ses membres.Au cours de la rencontre, le Conseil a procédé à : (i) l’examen et l’adoption des procès-verbaux et rapports d’activités de 2022 et 2023 ; (ii) l’analyse des dossiers de candidature soumis par les États membres aux différents grades de l’OIPA/CAMES, ainsi que ceux présentés par le Grand Chancelier dans le cadre des propositions exceptionnelles ; et (iii) l’examen des projets de résolutions de l’OIPA/CAMES au titre de l’année 2023.À l’issue des travaux, le Conseil a fait un compte-rendu de sa réunion statutaire au Conseil des Ministres et a soumis plusieurs résolutions qui ont été adoptées par cette instance, dont :- la Résolution OIPA/CAMES/CO/CM/2024-14 portant réduction de l’ancienneté entre les grades et dignités de l’ordre international des palmes académiques du CAMES (OIPA/CAMES). Elle est fixée désormais à 5 ans au lieu de 7 ans et ;- la Résolution OIPA/CAMES/CO/CM/2024-15 portant administration transitoire de l’ordre du mérite international (OMI) du CAMES par le Conseil de l’OIPA /CAMES.www.lecames.org/reunion-statutaire-du-conseil-de-lordre-international-des-palmes-academiques-oipa... ... See MoreSee Less
Voir sur Facebook

4 days ago

Le CAMES
𝟯𝟵𝗲 𝘀𝗲𝘀𝘀𝗶𝗼𝗻 𝗱𝘂 #𝗣𝗥𝗘𝗗/𝗖𝗔𝗠𝗘𝗦 : 𝗔𝘁𝗲𝗹𝗶𝗲𝗿 𝗱𝗲 𝗳𝗼𝗿𝗺𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝘀𝘂𝗿 𝗹𝗲 𝗣𝗥𝗘𝗗Le CAMES organise, le mardi 11 juin 2024, un atelier virtuel de renforcement des capacités des personnes ressources des Institutions d’enseignement supérieur et de recherche (IESR) dont les offres de formation sont candidates à l’accréditation CAMES, via le Programme Reconnaissance et Équivalence des Diplômes (PRED).Cet atelier, qui se tient en prélude à la 39e Session du PRED, sera axé sur les thématiques suivantes : (i) Les généralités sur le PRED; (ii) La rédaction du rapport d’auto-évaluation sur la base des référentiels CAMES (iv) La soumission en ligne des dossiers sur la plateforme e-PRED (pred.cames.online). ... See MoreSee Less
Voir sur Facebook

1 week ago

Le CAMES
𝗖𝗼𝗻𝗰𝗼𝘂𝗿𝘀 𝗱’𝗔𝗴𝗿𝗲́𝗴𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗱𝗲𝘀 𝗦𝗰𝗶𝗲𝗻𝗰𝗲𝘀 𝗝𝘂𝗿𝗶𝗱𝗶𝗾𝘂𝗲𝘀, 𝗣𝗼𝗹𝗶𝘁𝗶𝗾𝘂𝗲𝘀, 𝗘́𝗰𝗼𝗻𝗼𝗺𝗶𝗾𝘂𝗲𝘀 𝗲𝘁 𝗱𝗲 𝗚𝗲𝘀𝘁𝗶𝗼𝗻 (𝗦𝗝𝗣𝗘𝗚) : 𝗡𝗼𝘂𝘃𝗲𝗹𝗹𝗲 𝗱𝗶𝘀𝗽𝗼𝘀𝗶𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗿𝗲𝗹𝗮𝘁𝗶𝘃𝗲 𝗮𝘂𝘅 𝗰𝗼𝗻𝗱𝗶𝘁𝗶𝗼𝗻𝘀 𝗱𝗲 𝗽𝗮𝗿𝘁𝗶𝗰𝗶𝗽𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻Le Secrétariat Général du Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES) porte à la connaissance des enseignants-chercheurs et des institutions d’enseignement supérieur membres du CAMES, l’adoption par la 41e session du Conseil des Ministres, d’une nouvelle disposition relative aux conditions de participation au Concours d’Agrégation des Sciences Juridiques, Politiques, Économiques et de Gestion (SJPEG) pour l’édition 2025.À partir du Concours d’Agrégation des SJPEG de 2025, tout dossier de candidature devra obligatoirement comporter au moins deux (02) publications dans des revues spécialisées à comité de lecture et à diffusion internationale, intervenues postérieurement à l’inscription du candidat sur la Liste d’Aptitude aux Fonctions de Maître-Assistant (LAFMA) du CAMES. www.lecames.org/concours-dagregation-des-sciences-juridiques-politiques-economiques-et-de-gestion... ... See MoreSee Less
Voir sur Facebook

1 week ago

Le CAMES
𝟰𝟲𝗲 𝘀𝗲𝘀𝘀𝗶𝗼𝗻 𝗱𝗲𝘀 𝗖𝗖𝗜 : 𝗹𝗲𝘀 𝘁𝗿𝗮𝘃𝗮𝘂𝘅 𝗱𝗲́𝗯𝘂𝘁𝗲𝗿𝗼𝗻𝘁 𝗹𝗲 𝟭𝗲𝗿 𝗷𝘂𝗶𝗹𝗹𝗲𝘁 𝟮𝟬𝟮𝟰Le lundi 1er juillet 2024, le Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES) procédera en ligne (visioconférence) au lancement officiel des travaux de la 46e session des Comités Consultatifs Interafricains (CCI).Cette 46e session se déroulera en mode bimodal, suivant le chronogramme suivant :𝗟𝗲 𝘃𝗼𝗹𝗲𝘁 𝗮̀ 𝗱𝗶𝘀𝘁𝗮𝗻𝗰𝗲Le volet à distance concerne l’évaluation des dossiers de candidatures et l’établissement des procès-verbaux de délibération des résultats.Il est prévu, du 1er au 10 juillet 2024, via des salles virtuelles dédiées, suivant un chronogramme d’activité prédéfini par chaque Comité Technique Spécialisé (CTS) en accord avec le Secrétariat général du CAMES et, en tenant compte du nombre de dossiers à évaluer.Pour le CTS LSH, les travaux débuteront le 26 juin 2024 au vu du nombre relativement élevé des dossiers pour ce CTS.𝗟𝗲 𝘃𝗼𝗹𝗲𝘁 𝗽𝗿𝗲́𝘀𝗲𝗻𝘁𝗶𝗲𝗹Le Comité Consultatif Général (CCG), élargi aux Présidents de CTS, se réunira en présentiel à Libreville (Gabon) en juillet 2024, pour valider les résultats de la 45e session des CCI, à une date qui sera précisée ultérieurement.www.lecames.org/46e-session-des-cci-les-travaux-debuteront-le-1er-juillet-2024/ ... See MoreSee Less
Voir sur Facebook

1 week ago

Le CAMES
𝗟𝗲 𝗖𝗔𝗠𝗘𝗦 𝗮 𝗽𝗿𝗶𝘀 𝗽𝗮𝗿𝘁 𝗮̀ 𝗹𝗮 𝗿𝗲́𝘂𝗻𝗶𝗼𝗻 𝗱𝗲 𝗰𝗼𝗻𝘀𝘂𝗹𝘁𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗱𝗲𝘀 𝗽𝗿𝗼𝗷𝗲𝘁𝘀 𝗝𝗼𝗶𝗻𝘁𝗤𝗔 𝗲𝘁 𝗣𝗔𝗤𝗔𝗔Organisée par OBREAL Global, en partenariat avec le Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES), le Ministère de l’Enseignement Supérieur et le Ministère de la Recherche Scientifique et de l’Innovation du Cameroun, la réunion de consultation des projets JointQA (modèle d’évaluation conjointe) et PAQAA (Agence Panafricaine d’Assurance Qualité) s’est tenue à Yaoundé, au Cameroun, du 14 au 16 mai 2024. Le CAMES y a été représenté par son Secrétaire Général, Pr Souleymane KONATÉ accompagné du Directeur des programmes du CAMES en charge de l’Assurance Qualité, Pr Saturnin ENZONGA YOCA et de M. Briand IDOSSOU, membre du groupe de travail sur l’élaboration des référentiels conjoints.Cette réunion de consultation a connu la participation des représentants des Ministères de l’Enseignement Supérieur, des Agences Nationales d’Assurance Qualité, des Universités pilotes, des Partenaires européens, des partenaires associés, etc.www.lecames.org/le-cames-a-pris-part-a-la-reunion-de-consultation-des-projets-jointqa-et-paqaa-2/ ... See MoreSee Less
Voir sur Facebook

2 weeks ago

Le CAMES
𝗖𝗼𝗻𝗴𝗼 : 𝗰𝗲́𝗿𝗲́𝗺𝗼𝗻𝗶𝗲 𝗱𝗲 𝗿𝗲́𝗰𝗲𝗽𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗱𝗮𝗻𝘀 𝗹’𝗢𝗿𝗱𝗿𝗲 𝗶𝗻𝘁𝗲𝗿𝗻𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻𝗮𝗹 𝗱𝗲𝘀 𝗣𝗮𝗹𝗺𝗲𝘀 𝗮𝗰𝗮𝗱𝗲́𝗺𝗶𝗾𝘂𝗲𝘀 𝗱𝘂 𝗖𝗔𝗠𝗘𝗦La cérémonie officielle de clôture des travaux de la 41e session ordinaire du Conseil des Ministres du CAMES, le 24 mai 2024 à Kintele (Brazzaville), a été suivie de la réception dans l’Ordre International des Palmes Académiques du CAMES (OIPA/CAMES) des enseignants-chercheurs ayant contribué de manière significative au rayonnement notre Institution commune dans les domaines de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.www.lecames.org/ceremonie-de-reception-dans-lordre-international-des-palmes-academiques-du-cames/ ... See MoreSee Less
Voir sur Facebook

2 weeks ago

Le CAMES
𝗟𝗮 𝗱𝗲́𝗹𝗲́𝗴𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗱𝘂 𝗖𝗼𝗻𝘀𝗲𝗶𝗹 𝗱𝗲𝘀 𝗠𝗶𝗻𝗶𝘀𝘁𝗿𝗲𝘀 𝗱𝘂 𝗖𝗔𝗠𝗘𝗦 𝗿𝗲𝗰̧𝘂𝗲 𝗲𝗻 𝗮𝘂𝗱𝗶𝗲𝗻𝗰𝗲 𝗽𝗮𝗿 𝗹𝗲 𝗣𝗿𝗲́𝘀𝗶𝗱𝗲𝗻𝘁 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝗥𝗲́𝗽𝘂𝗯𝗹𝗶𝗾𝘂𝗲 𝗱𝘂 𝗖𝗼𝗻𝗴𝗼Le vendredi 24 mai 2024, Son Excellence Monsieur Denis SASSOU-N’GUESSO, Président de la République du Congo, a reçu en audience à sa résidence du Plateau les Ministres, le Secrétaire Général et les représentants des ministres participant à la 41e session ordinaire du Conseil des Ministres du CAMES, tenue à Kintélé (Brazzaville) du 20 au 24 mai 2024.Au cours de cette audience, les principales conclusions du Conseil des Ministres ont été présentées au Chef de l’État par le Professeure Delphine Édith EMMANUEL-ADOUKI Présidente en exercice du Conseil des Ministres du CAMES.www.lecames.org/la-delegation-du-conseil-des-ministres-du-cames-recue-en-audience-par-le-presiden... ... See MoreSee Less
Voir sur Facebook

2 weeks ago

Le CAMES
𝗥𝗲́𝘁𝗿𝗼𝘀𝗽𝗲𝗰𝘁𝗶𝘃𝗲 𝘀𝘂𝗿 𝗹𝗮 𝟰𝟭𝗲 𝘀𝗲𝘀𝘀𝗶𝗼𝗻 𝗼𝗿𝗱𝗶𝗻𝗮𝗶𝗿𝗲 𝗱𝘂 𝗖𝗼𝗻𝘀𝗲𝗶𝗹 𝗱𝗲𝘀 𝗠𝗶𝗻𝗶𝘀𝘁𝗿𝗲𝘀 𝗱𝘂 𝗖𝗔𝗠𝗘𝗦La 41e session ordinaire du Conseil des Ministres du CAMES s’est tenue du 20 au 24 mai 2024 à Brazzaville, au Centre international des conférences de Kintele, sous la présidence du Professeur Saïdou MAMADOU, Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation Technologique du Niger, Président en exercice du Conseil des Ministres du CAMES.Le programme de cette session s’est déroulé en trois phases successives : la réunion du Comité des Experts, suivie de celles des partenaires techniques et financiers du CAMES et du Conseil de l’Ordre international des palmes académiques du CAMES, et enfin la Session ministérielle regroupant les ministres en charge de l’Enseignement supérieur et de la recherche, ou leurs représentants. Cette 41e session a été rehaussée par la présence effective de neuf (9) ministres, six (6) représentants mandatés ainsi que celle du Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation du Royaume du Maroc, pays invité. Il est également à noter, parmi les représentants, la présence de Madagascar qui marque ainsi son retour actif dans les activités statutaires du CAMES. lundicames.lecames.org/nl3/R8OlAC8ogRd6jzu2XOm3oA? ... See MoreSee Less
Voir sur Facebook

3 weeks ago

Le CAMES
Le #Congo prend la présidence du Conseil des Ministres du #cames. La #Guinée abritera la 42e session du Conseil des Ministres du #cames. ... See MoreSee Less
Voir sur Facebook