Le PTR SAN du CAMES participe au colloque international sur le thème : « regards croisés sur les territoires en crises et sécurité alimentaire en Afrique subsaharienne »


Les 12, 13 et 14 octobre 2021, une dizaine de membres du PTR Sécurité alimentaire et Nutritionnelle (PTR SAN) du CAMES ont pris part au Colloque international portant sur le thème « Regards croisés sur les territoires en crise et sécurité alimentaire », qui s’est tenu à l’Université Alassane OUATTARA (Côte d’Ivoire).

Co-organisé par le Laboratoire d’Analyses de Vulnérabilités Socio Environnementales (LAVSE) et l’Unité de Recherche pour le Développement (URED) de l’Université Alassane OUATTARA, ce colloque a vu la participation d’une diversité d’acteurs du monde scientifique venus d’horizons divers et a eu pour objectifs de faire une capitalisation des résultats de recherche sur la dynamique des territoires et des systèmes de production en lien avec les questions de la sécurité alimentaire en Afrique subsaharienne.

Au total, 57 panellistes venus de différents pays d’Afrique et d’Europe et de plusieurs contrées de la Côte d’Ivoire ont assisté à cette tribune scientifique, dont le Pr ASSA Rebecca Epse YAO, Coordonnatrice du PTR SAN du CAMES qui a donné une communication sur les « Enjeux et Perspectives de la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle en Afrique subsaharienne ».

Avant tout propos, le Professeur ASSA a fait observer une minute de silence en hommage au Pr Bertrand MBATCHI, Secrétaire Général du CAMES, décédé le 25 septembre 2021.

Elle a commencé son exposé par la définition des concepts liés à la sécurité alimentaire, notamment la faim, la pauvreté, l’autosuffisance alimentaire, la malnutrition et l’insécurité alimentaire. Pr ASSA a ensuite évoqué les enjeux de la sécurité alimentaire et nutritionnelle en Afrique subsaharienne en commençant par les contraintes induisant la vulnérabilité des populations à divers niveaux :

  • politique : instabilité sociopolitique (crises de longue durée, catastrophes) :
  • scientifique; données scientifiques controversées et insuffisantes sur les ressources locales
  • économiques : faible rentabilité des cultures en milieu rural, liées surtout aux pertes post récoltes
  • environnemental et social, notamment les conditions climatiques imprévisibles.

La Coordonnatrice du PTR SAN du CAMES a également énuméré quelques actions en faveur de la sécurité alimentaire et nutritionnelle. Il s’est agi surtout des initiatives politiques mondiales, régionales et nationales, en lien notamment aux Objectifs de Développement Durable (ODD).

En termes de perspectives de Sécurité alimentaire et nutritionnelle en Afrique subsaharienne, Pr ASSA Rebecca a proposé une approche de développement durable aux niveaux politique, économique, social et environnemental et de la recherche scientifique. Ainsi, elle a suggéré la formation de ressources humaines en Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle sur les spécificités africaines et nationales, la promotion de la recherche en Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle, la recherche partenariale et en réseaux par des canaux tels que les Programmes Thématiques de Recherche (PTR) du CAMES. Elle a profité de l’occasion pour présenter brièvement le PTR Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle (PTR SAN), qu’elle a qualifié de levier pour une SAN en Afrique.

Au terme du colloque, les résultats obtenus révèlent que les variabilités climatiques et les pratiques anthropiques plongent l’Afrique subsaharienne dans une insécurité alimentaire. Pour faire face à cette précarité, les communications relèvent la nécessité d’adopter des stratégies de résilience et d’adaptation aux dérèglements climatiques, la promotion de l’irrigation et la formation des associations paysannes. En outre, des actions devront être menées pour réduire la marginalisation des femmes en matière d’accès au foncier.

NB : La participation du Programme thématique de recherche Sécurité alimentaire et Nutritionnelle (PTR SAN) du CAMES s’inscrit dans le cadre de la convention de partenariat scientifique qui lie ce PTR au Laboratoire d’Analyses de Vulnérabilités Socio Environnementales (LAVSE), dans les domaines de la recherche et de la valorisation.

2 weeks ago

Le CAMES
Le Prix #CorisBankInternational décerné à NGAHA Angélique de l’Université Université Alioune Diop de Bambey, Major de la Section « Sciences de Gestion » du 20e Concours d'agrégation des Sciences juridiques, politiques, économiques et de gestion du #CAMES ... See MoreSee Less
Voir sur Facebook