Parution : Formal and informal enterprises in francophone Africa: Moving towaerd a vibrant private sector


Ce livre est recommandé aux étudiants de premier et deuxième cycles qui étudient le développement économique en Afrique, ainsi qu’aux chercheurs en économie des universités et des think tanks. »

Éditeurs: Ahmadou Aly Mbaye, Stephen S. Golub et Fatou Gueye Maison d’édition : CRDI 2020-07-03 ISBN :9781552506158 350 pages
e-ISBN : 9781552506165 Formats disponibles PDF | Epub | HTML5 | Commandez le livre

Résumé :

« Si la dualité des économies africaines est bien reconnue dans les publications sur l’économie, seules quelques études approfondies ont examiné les économies formelle et informelle en utilisant les mêmes instruments. La recherche présentée dans ce livre est fondée sur un ensemble de données uniques soigneusement recueillies sur les entreprises formelles et informelles, et une approche analytique basée sur un continuum de caractéristiques de formalité et d’informalité, pour analyser à la fois l’entrepreneuriat privé et l’emploi. Axé sur l’Afrique francophone, avec un accent particulier sur le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, le Gabon et le Sénégal, le livre comprend également des comparaisons avec d’autres pays d’Afrique et des régions en développement. L’économie formelle est façonnée par des institutions largement déterminées par leur héritage colonial français, qui se traduit par des traits tels qu’une réglementation stricte du marché du travail. Cette situation, associée à une gouvernance faible et à des coûts de facteurs élevés, empêche les entreprises de se développer et, par conséquent, encourage l’informalité. Parallèlement, le secteur informel est la principale source de revenus et d’emploi, représentant généralement environ la moitié de la production globale et 90 % de l’emploi. Les entreprises informelles incarnent des pratiques économiques traditionnelles, nourries par des coutumes profondément ancrées et des réseaux de parenté bien établis, qui dépassent souvent les frontières nationales. Le livre met en lumière certains aspects importants et jusqu’ici peu étudiés du secteur, en utilisant des études de cas, des sondages et des données originales, ainsi que des entretiens. Il formule également des recommandations politiques bien ciblées, en tenant compte de l’hétérogénéité des entreprises et des réponses différenciées aux divers stimuli politiques.

Les éditeurs

Ahmadou Aly Mbaye est professeur d’économie et ancien doyen de la faculté d’économie et de gestion de l’Université Cheikh Anta Diop à Dakar, Sénégal.


Stephen S. Golub est professeur d’économie Franklin et Betty Barr au Swarthmore College en Pennsylvanie, États-Unis.


Fatou Gueye est maitre de conférence à l’Université Cheikh Anta Diop.

Arjan de Haan, Directeur en charge de la croissance inclusive. Centre de Recherches pour le Développement Internationale (CRDI)

 » Ce livre décrit le paysage de l’entrepreneuriat privé en Afrique, en considérant toutes les catégories d’entreprises, de ce large spectre. Les auteurs réfutent l’hypothèse de la dualité formel/informel souvent appliquée dans l’analyse des économies africaines, et adoptent une approche en continuum, leur permettant de répondre aux questions fondamentales suivantes: a) Comment est-ce que les entreprises formelles et informelles coopèrent ou compétissent dans différentes chaines de valeur et comment cela conditionne les emplois existants, tout comme la protection sociale et la productivité, b) Quel sont les niveaux et déterminants du différentiel de productivité entre le formel et l’informel et dans quelle mesure les caractéristiques propres à ces entreprises les expliquent-elles? Quelles sont les barrières à la croissance des entreprises privées et comment les bonnes politiques peuvent-elles contribuer à les lever? « 
Albert G. Zeufack. Chief Economist for Africa. The World Bank

 » Ce livre est une importante contribution à la littérature économique sur le secteur informel. Il jette un regard lucide sur la boîte noire que constituent les entreprises informelles en Afrique francophone et leurs complexes interactions avec les entreprises formelles. Il met en évidence le gros informel qui se développe dans un contexte institutionnel fragile, en particulier dans des pays riches en ressources naturelles. Il doit être lu par tout décideur politique, spécialiste, ou étudiant en développement écomique. »
Brahima S. Coulibaly. Vice President of Global Economy and Development. The Brookings Institution

 » Ce livre est une contribution à la fois nouvelle et significative à notre compréhension de la question de l’informel en Afrique. Il exploite une base de données unique sur le large spectre des entreprises privées africaines permettant de comprendre comment les firmes formelles et informelles interagissent et comment ces interactions affectent l’emploi et la productivité. Il examine aussi les obstacles à la croissance de l’entreprise privée en Afrique et propose les solutions idoines pour les prendre en charge. »
Pour voir la présentation du livre en anglais, veuillez cliquer ici English, et en espagnol, ici Spanish

Pour télécharger le livre au complet, veuillez cliquer ici PDF

Pages de couverture et sommaire disponibles en fichiers attachés.Grâce à un généreux appui du CRDI, des copies en papier du livre sont aussi disponibles, sur demande à l’adresse suivante: wascal.phd@ucad.edu.sn <wascal.phd@ucad.edu.sn>Priorité sera accordée aux facultés, instituts, labos, et centres de recherches.

2 months ago

Le CAMES
La Ministre d’État, Ministre des Affaires Étrangères, de l’Intégration Africaine et de la Diaspora, Madame Kandia Camara, représentant le Premier ministre, Chef du Gouvernement, Patrick Achi, a procédé ce jeudi 03 juin 2021, à Abidjan, à l’ouverture officielle des travaux des 37e et 38e sessions du Conseil des Ministres du #CAMES. ... See MoreSee Less
Voir sur Facebook