Conseil des Ministres du CAMES : retour sur le déroulement de la session


Ouverts le 31 mai 2021 à Abidjan, en Côte d’Ivoire, les travaux des 37e et 38e sessions jumelées du Conseil des Ministres du CAMES ont été clôturés, le vendredi 4 juin 2021, sur une note de satisfaction générale. Plusieurs décisions, recommandations et motions ont été prises, pour booster davantage l’élan de modernisation de notre Institution commune,  tout en consolidant les acquis.

La session ministérielle : plénière et huis clos

La cérémonie d’ouverture de la session ministérielle a été présidée par Son Excellence Kandia CAMARA, Ministre d’État, Ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration Africaine et de la Diaspora, représentant le Premier Ministre ivoirien, Chef du Gouvernement, Son Excellence Patrick ACHI. Les travaux qui ont suivi,  se sont tenus sous la Présidence de Madame Éléonore YAYI LADEKAN, Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique de la République du Bénin et Présidente en exercice du Conseil des Ministres du CAMES.

Au total, sur les 19 pays attendus, treize (13) étaient présents à cette session.  Il s’agit du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, du Cameroun, de la République Centrafricaine, de la République Démocratique du Congo, du Gabon, de la Guinée, du Mali, du Niger, du Sénégal, du Tchad et du Togo.

Après la cérémonie officielle d’ouverture, différents partenaires, notamment l’AUF, la CONFEJES, la CIDMEF, la CRUFAOCI, la SAM-RIDEC et l’UNESCO ont exprimé des messages de soutien tout en déclinant leurs visions respectives.

En huis clos, le Conseil des Ministres a examiné et adopté le rapport des travaux du Comité des Experts, le Compte rendu du Conseil de l’Ordre International des Palmes Académiques du CAMES, le  compte rendu de la Commission d’Éthique et de Déontologie ainsi que les projets de résolutions, de décisions et de Motions spéciales. Ces décisions et résolutions seront publiées au Journal Officiel du CAMES. Le Conseil a procédé  aussi à  l’élection du Président en exercice du Conseil des Ministres et du pays hôte du prochain Conseil des Ministres

Au titre des divers, le Conseil  a abordé d’autres points comme le Guide d’évaluation des enseignants-chercheurs et chercheurs dans le cadre des CCI.

Concernant le point relatif au Guide d’évaluation des enseignants-chercheurs et chercheurs dans le cadre des CCI, qui n’était pas inscrit  à l’ordre du jour de la session,  le Conseil des Ministres a instruit le Secrétaire Général (1) de mettre en place une commission ad hoc pour examiner, de manière inclusive et participative, l’avant-projet du Guide CCI qui a été élaboré ainsi que les réactions issues des institutions d’enseignement supérieur et de recherche de l’espace CAMES, afin de les soumettre au Comité Consultatif Général (CCG) puis ultérieurement pour adoption en 2022 au Conseil des Ministres et (2) d’appliquer, pour la session CCI 2022, le Guide actuel d’évaluation des Enseignants-chercheurs et Chercheurs.

Pr Adama DIAWARA a été élu par ses pairs,  Président en exercice du Conseil des Ministres du CAMES, pour une période d’un an.

Motions spéciales de remerciements

Le Conseil des Ministres du CAMES a adopté des motions spéciales de remerciements à l’endroit de certaines personnalités.


Motion spéciale de remerciement à Son Excellence Alassane  OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire, Chef de l’État

Le Conseil des Ministres du CAMES, considérant :

  • la promptitude avec laquelle les autorités ivoiriennes ont accepté d’abriter les XXXVIIe et XXXVIIIe sessions ordinaires du Conseil des Ministres du CAMES ;
  • les efforts multiformes consentis pour la réussite des XXXVIIe et XXXVIIIe sessions ordinaires du Conseil des Ministres du CAMES ;
  •   la qualité de l’accueil et de l’hospitalité offerte à l’ensemble des délégations du CAMES tout au long des travaux des XXXVIIe et XXXVIIIe sessions ordinaires tenues à Abidjan, en République de Côte d’Ivoire.

Exprime sa déférente gratitude et sa haute reconnaissance à Son Excellence, Monsieur ALASSANE OUATTARA, Président de République de Côte d’Ivoire, Chef de l’État. Il adresse ses sincères remerciements au peuple ivoirien pour son accueil et son hospitalité légendaires.


Motion spéciale de remerciement à Son Excellence Macky SALL, Président de la République du Sénégal, Chef de l’État, pour son engagement

Le Conseil des Ministres, considérant :

  • l’engagement personnel de Son Excellence Monsieur Macky SALL, Président de la République du Sénégal, Chef de l’Etat en faveur du Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES) ;
  • le don supplémentaire d’un demi-milliard de francs CFA au CAMES par Son Excellence Monsieur le Président de la République du Sénégal, Chef de l’État, portant ainsi à un milliard de francs CFA, le fond Macky SALL pour la Recherche ;
  • sa décision d’abriter le Premier Sommet Triennal des Chefs d’État du CAMES en 2021 ;
  • Exprime sa déférente gratitude et sa haute reconnaissance à Son Excellence Monsieur MACKY SALL, Président de République du Sénégal, Chef de l’État.

Motion de remerciements à Monsieur Adama DIAWARA, Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique de Côte d’Ivoire

Le Conseil des Ministres du CAMES, considérant :

  • les efforts multiformes consentis pour la réussite des XXXVIIe et XXXVIIIe sessions ordinaires du Conseil des Ministres du CAMES ;
  • la qualité de l’accueil et de l’hospitalité offertes à l’ensemble des participants à la présente session ;

Remercie  le  Professeur Adama DIAWARA, Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique de la République de Côte d’Ivoire, pour sa constante sollicitude tout au long des travaux des XXXVIIe et XXXVIIIe sessions ordinaires à Abidjan, en République de Côte d’Ivoire. Il associe à ces remerciements le Comité national d’organisation.


Motion de félicitations et d’encouragement au Secrétaire Général du CAMES et à son équipe

Le Conseil des Ministres du CAMES, considérant :

  • la qualité de travail accompli par le Secrétariat général du CAMES depuis l’entrée en fonction du Secrétaire Général ;
  •  la dynamique imprimée aux différents programmes du CAMES ;
  •  la qualité des travaux du Comité des Experts présents à ces XXXVIIe et XXXVIIIe sessions ordinaires ;

 Adresse ses vives félicitations et ses encouragements au Secrétaire Général du CAMES et à toute son équipe.


Motion de félicitations au Comité des Experts

Le Conseil des Ministres du CAMES, considérant :

  • la qualité des travaux du Comité des Experts présents à ces XXXVIIe et XXXVIIIe sessions ordinaires ;
  • le rapport final du Comité des Experts validé par le Conseil des Ministres du CAMES ;

Adresse ses vives félicitations au Comité des Experts des XXXVIIe et XXXVIIIe sessions ordinaires du Conseil des Ministres.

Extraits des discours

Dans son discours de bienvenue, la Ministre d’État, Madame Kandia CAMARA s’est réjouie de la tenue desdites sessions à Abidjan, « un choix qui place la Côte d’Ivoire sur l’orbite de la coopération internationale ». Elle a également fait remarquer : « Nous devons œuvrer tous à permettre aux structures de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique de l’espace CAMES de former un capital humain de qualité pour permettre l’émergence de nos pays ».


Dans son allocution, Monsieur le Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique de Côte d’Ivoire, le Pr Adama DIAWARA a, pour sa part rappelé que : « La rencontre d’Abidjan a pour objectif de consolider le Cadre régional de certification et de qualification professionnelles du CAMES, comme l’une des réponses pour réduire le taux de chômage élevé des jeunes diplômés dans l’espace CAMES ».

Soutenir une telle démarche exige, selon le Ministre Adama DIAWARA :

« une adaptation des activités pédagogiques et de recherche pour former une nouvelle génération d’enseignants,  capables de surmonter les difficultés, avec les compétences plus élargies pour prendre en compte les défis nouveaux et émergents du secteur de l’enseignement supérieur, notamment l’insertion professionnelle des jeunes diplômés », mais procède aussi de la nécessité de poursuivre et d’intensifier la coopération entre les institutions d’enseignement supérieur de nos États et traduit de ce fait la mobilité internationale en milieu universitaire.

Le Ministre n’a pas manqué de féliciter le Secrétaire Général du CAMES pour son dévouement à la tête de cette Institution. « Votre gestion rigoureuse, imaginative et ambitieuse a permis à notre organisation de rester debout malgré les difficultés quotidiennes qu’elle vit ».


À l’entame de son discours, la présidente en exercice du Conseil des Ministres du CAMES, Pr Éléonore YAYI LADEKAN a félicité le Secrétaire Général du CAMES et toute son équipe pour les actions menées,  en vue de bâtir une économie du savoir à la hauteur de nos attentes, en privilégiant l’excellence à tous les niveaux, en favorisant la mobilité des enseignants et des chercheurs. Mais pour mieux atteindre cet objectif, poursuivra Madame la Ministre

« notre institution devrait pouvoir soutenir les réformes qui nous amènent progressivement aux normes d’application du système LMD, notamment celles qui favorisent la maîtrise du flux grandissant des apprenants de nos universités, celles qui visent la formation à la production de contenus numériques, celles qui permettront la connexion numérique des universités de l’espace CAMES, celles qui intègrent les réponses aux préoccupations de nos dirigeants à savoir l’employabilité des diplômés et l’entrepreneuriat pour ne citer que quelques-unes de nos préoccupations », a proposé la Présidente du Conseil des Ministres qui pour conclure a exhorté les pays membres du CAMESen ses termes : « Que le CAMES soit la lanterne qui éclaire davantage le parcours de nos gouvernants sur les sentiers du développement ».


Quant au Secrétaire Général du CAMES, Pr Bertrand MBATCHI,il a tenu à exprimer sa très haute gratitude à Son Excellence Monsieur Alassane  OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire, Chef de l’État, Grand-Croix de l’Ordre International des Palmes Académiques du CAMES, qui : « comme à son habitude depuis 2011, année de ma prise de fonction, abrite avec constance et générosité les programmes et activités du CAMES. ».

Le Secrétaire Général du CAMES a fait remarquer que depuis l’avènement de la Covid-19, le CAMES qui a entrepris un plaidoyer en 2012, en faveur de l’utilisation intelligente du numérique dans toutes les activités a d’abord sauvé, puis accéléré avec succès son saut qualitatif dans cette démarche :

« Désormais, le CAMES se montre capable d’organiser, en prenant en compte les écosystèmes actuels de nos pays, ses différents programmes en ligne ou en bimodal, tout en préservant la qualité et en sécurisant les résultats de l’évaluation… La lutte contre la COVID-19, problématique retenue pour le lancement compétitif du Prix Macky SALL pour la recherche 1ère  édition, nous a donné l’opportunité de tester la réactivité des programmes thématiques de recherche ainsi que leur capacité à travailler en synergie gagnante ».

« Nous voici réunis à la faveur de la 37e et de la 38e session du Conseil des Ministres, en quête au fond, des voies et moyens pour vaincre le confort des habitudes, en travaillant inlassablement aux fins de réaliser des progrès et réussir ensemble, au sein de l’espace CAMES.

Au terme du bilan qui a été fait lors des travaux du Comité des experts, ayant précédé ceux des Ministres qu’on ouvre durant la présente cérémonie, des défis et perspectives ont pu être identifiés. Ils vont être soumis à l’évaluation par le Conseil des Ministres sous forme de résolutions ou décisions, pour encadrer le fonctionnement de notre Institution en lui garantissant au mieux plus de performance, de compétitivité et de rayonnement.

Mon souhait ardent est que nous puissions oser et agir, même si toute nouveauté comporte un risque, celui de l’inconnu et peut être source de crispation. Car celui qui n’avance pas, comme dit l’adage populaire, recule. Et pour nous encourager, ayons bien présent à l’esprit, cette pensée de Napoléon Bonaparte qui dit : « les vraies conquêtes, les seules qui ne donnent aucun regret, sont celles qu’on fait sur l’ignorance ».

2 weeks ago

Le CAMES
Appel à candidatures : Formation sur l’Assurance Qualité Interne (TrainIQA) 2022 dans les États membres du CAMESLes candidat-es sont invités à postuler en ligne au plus tard le 17 septembre 2021 (veuillez trouver les détails dans l’appel)www.lecames.org/appel-a-candidatures-formation-sur-lassurance-qualite-interne-trainiqa-2022-dans-... ... See MoreSee Less
Voir sur Facebook

1 month ago

Le CAMES
Depuis ce matin, nous recevons des messages demandant la vérification d'une information qui circule sur les réseaux sociaux prétendant la non reconnaissance du BAC 2021 du Mali par le CAMES.Cette information est une fake news, dont nous ignorons la motivation de ses auteurs. Le CAMES n'a jamais émis un tel communiqué. D'ailleurs, la reconnaissance du BAC n'est pas dans les missions du CAMES. Le CAMES évalue et accrédite uniquement les offres de formations du Supérieur (Licence, Master, Doctorat). ... See MoreSee Less
Voir sur Facebook

1 month ago

Le CAMES
AlerteEn raison des congés annuels, la parution de « Lundi CAMES » sera suspendue du 9 août au 13 septembre 2021. Nous vous souhaitons de passer d’excellentes vacances. ... See MoreSee Less
Voir sur Facebook

1 month ago

Le CAMES
Les résultats de la 43e session des Comités Consultatifs Interafricains (CCI) seront publiés en septembre 2021, après leur validation par le Comité Consultatif Général (CCG) qui tiendra à cette occasion sa réunion ordinaire, en présentiel. ... See MoreSee Less
Voir sur Facebook