Hommage au Professeur Fidèle MENGUE-ME-ENGOUANG


Le Professeur Fidèle MENGUE-ME-ENGOUANG a définitivement quitté l’univers feutré des instances académiques et scientifiques, le jeudi 5 novembre 2020 à Libreville après avoir passé une dernière « leçon », celle de la maladie et de son rapport à la vie. Cependant, il n’aura pas eu le temps de la présenter à ses nombreux collègues, étudiants, parents, amis et connaissances, qu’il laisse ainsi sans voix.


Universitaire et scientifique rigoureux, discret, humble, ouvert et doté d’une éthique irréprochable, le Professeur MENGUE est né à Minvoul dans le Haut Ntem (Gabon) en 1948. Après de brillantes études primaires, secondaires, et universitaires, c’est à l’Université Omar Bongo qu’il va consacrer l’essentiel de sa vie, au service de l’académie, la science et l’administration. Des amphithéâtres de la Faculté de Droit et des Sciences Économiques (FDSE) où il dispense les cours de Droit Constitutionnel et Finances Publiques, aux fonctions de Doyen de la Faculté, puis Président du Conseil Scientifique et Pédagogique de l’Université Omar Bongo, il est de tous les combats en faveur de l’excellence dans un environnement académique en constante ébullition.

Le CAMES, dont il est Agrégé de Droit Public en 1985, major de la section Droit Public et Science Politique lors d’une session inédite à Libreville, le compte parmi ses plus prestigieux Professeurs. En effet, il va siéger comme expert pour les CCI, membre du jury d’agrégation de la section Droit Public et Science Politique, enfin, comme Président du Jury de cette même section lors des sessions 2005 et 2007.

Il a consacré ses dernières années au CAMES à ancrer l’éthique et la déontologie dans l’esprit et la pratique des universitaires africains à travers ses fonctions de membre éminent de la Commission d’Éthique et de Déontologie du CAMES. 

L’œuvre scientifique du Professeur MENGUE est très dense. Elle porte sur ses nombreuses publications relatives au droit international public, droit administratif, droit constitutionnel, droits de l’Homme, droit fiscal, droit public économique, science politique, finances publiques et pédagogie universitaire. Il est également coauteur de l’Encyclopédie juridique de l’Afrique et d’ouvrages collectifs portant sur l’enseignement supérieur en Afrique, le droit public économique et les droits de l’Homme. Son ouvrage séminal sur les « Finances publiques du Gabon, droit budgétaire droit de la comptabilité publique » publié en 2018, d’une part et la préface qu’il a signée sur le livre blanc du Centre International de Recherche en Économie et Gestion pour le Développement (CIREGED) « repenser l’économie gabonaise post-covid-19 » publié en septembre 2020, d’autre part, constituent ses dernières exhortations en faveur d’une excellence africaine portée par la science et les scientifiques. Dans ce dernier ouvrage, il écrit notamment « que les chercheurs ont un double rôle d’aiguillon à jouer en situation de crise grave comme celle qui sévit actuellement : aiguillon dans l’éveil des consciences individuelles et collectives, d’une part ,  aiguillon dans la conception et la mise en œuvre par l’État et par les entreprises des politiques macroéconomiques et microéconomiques adaptées à la situation, d’autre part ».

Il faut aussi intégrer dans l’œuvre scientifique du Professeur MENGUE son activité de formation et de diffusion scientifique en sa qualité de Directeur du Centre d’Études et de Recherches en Droit et Institutions Politiques (CERDIP) de l’Université Omar Bongo et comme Coordonnateur du Réseau « Droits fondamentaux » de l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF). Concernant son activité de formation, il s’est particulièrement distingué dans la préparation des jeunes enseignants africains candidats au concours d’agrégation des Sciences Juridiques et Politiques, Économiques et de Gestion. Par ailleurs, il ne manquait pas de mettre sa haute expertise au service des collègues des Facultés des Lettres, Sciences Humaines et Médecine candidats aux différentes listes d’aptitude du CAMES. Ce travail de pionnier a conduit de plus en plus d’enseignants-chercheurs à envisager l’évolution de leur carrière à travers l’inscription sur les listes d’aptitudes du CAMES. Pour cette intense activité de formation des formateurs et son rayonnement international dans l’espace francophone, nombreux parmi nous considèrent que le Professeur Fidèle MENGUE est l’un des plus grands savants gabonais de l’histoire, toutes disciplines confondues, il est la référence universitaire par excellence.

La dense œuvre scientifique du Professeur MENGUE est complétée par une brillante carrière politique au cours de laquelle il a pu étaler ses qualités de rigueur, d’humilité et d’empathie. A cet égard, il entre au Gouvernement de la République Gabonaise en 2012 comme Ministre des Petites et Moyennes Entreprises, avant d’hériter du portefeuille de la santé en 2014, à un moment où l’Afrique fait face à l’épidémie d’Ebola. Il aura ainsi contribué à l’élaboration et la mise en œuvre de politiques publiques dans ses ministères de compétences tout en confirmant la valeur ajoutée des universitaires au développement des pays africains.

Pour paraphraser Birago Diop, « les morts ne sont pas morts ». Le Professeur Fidèle MENGUE n’est pas mort ! Il est dans nos amphithéâtres, nos salles de cours, nos ouvrages. Il est dans nos sessions CCI, Agrégations, il est dans notre commission d’Éthique et de Déontologie. Il est dans les nombreux enseignants-chercheurs gabonais et étrangers qu’il a formés et consacrés et qui, à n’en point douter, continueront son œuvre.

Que la terre de nos ancêtres lui soit légère.

Hervé NDOUME ESSINGONE Professeur Titulaire en science de gestion Institut National des Sciences de Gestion Université Omar Bongo Libreville, Gabon

5 days ago

Le CAMES
𝗩𝗶𝘀𝗶𝘁𝗲 𝗱𝗲 𝘁𝗿𝗮𝘃𝗮𝗶𝗹 𝗱𝘂 𝗖𝗔𝗠𝗘𝗦 𝗮𝘂 𝗡𝗶𝗴𝗲𝗿Le Président du Conseil des Ministres du CAMES, Pr Saidou MAMADOU, a reçu en audience, le lundi 29 avril 2024, une délégation du CAMES conduite par son Secrétaire Général, Pr Souleymane KONATÉ. Cette rencontre s’est déroulée en prélude à la 41e session du Conseil des Ministres du CAMES, qui aura lieu du 20 au 24 mai 2024 à Kintele, au Congo.www.lecames.org/visite-de-travail-du-cames-au-niger/ ... See MoreSee Less
Voir sur Facebook

5 days ago

Le CAMES
𝗩𝗶𝘀𝗶𝘁𝗲 𝗱𝗲 𝘁𝗿𝗮𝘃𝗮𝗶𝗹 𝗱𝘂 𝗖𝗔𝗠𝗘𝗦 𝗲𝗻 𝗖𝗲𝗻𝘁𝗿𝗮𝗳𝗿𝗶𝗾𝘂𝗲Le Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation Technologique de la République Centrafricaine, Professeur Jean-Laurent SYSSA-MAGALÉ, a reçu en audience le Secrétaire Général du CAMES, Professeur Souleymane KONATÉ. Ce dernier était accompagnés des Directeurs des programmes du CAMES, les Professeurs Ali DOUMMA et Saturnin ENZONGA YOCA, ainsi que du Chargé de communication du CAMES, M. Assalih JAGHFAR.www.lecames.org/visite-de-travail-du-cames-en-centrafrique/ ... See MoreSee Less
Voir sur Facebook

5 days ago

Le CAMES
𝗟’𝗮𝘁𝗲𝗹𝗶𝗲𝗿 𝗳𝗼𝗻𝗱𝗮𝘁𝗲𝘂𝗿 𝗱𝘂 𝗣𝗦𝗗𝗖 𝟮𝟬𝟮𝟰-𝟮𝟬𝟮𝟴 𝘀’𝗲𝘀𝘁 𝘁𝗲𝗻𝘂 𝗹𝗲𝘀 𝟮𝟮 𝗲𝘁 𝟮𝟯 𝗮𝘃𝗿𝗶𝗹 𝟮𝟬𝟮𝟰L’atelier d’élaboration du Plan Stratégique de Développement 2024-2028 du CAMES a eu lieu les 22 et 23 avril 2024 au siège de l’institution, à Ouagadougou. Placés sous la supervision du Secrétaire Général du CAMES, Pr Souleymane KONATÉ, les travaux ont bénéficié de l’accompagnement de cinq (5) experts invités, à savoir : les Professeurs Ababacar MBENGUE, Aminata NIANG DIÈNE, Mady KOANDA, Boubacar BAIDARI et Claude LISHOU (en distantiel).En application de la Résolution N° SO-CM/CAMES/2023-004 de la 40e session du Conseil des Ministres du CAMES, autorisant l’élaboration du Plan Stratégique de Développement du CAMES (PSDC) pour la période 2024-2028, le Secrétariat général du CAMES a élaboré une stratégie pour la mise en œuvre de ce plan. L’atelier de Ouagadougou, réunissant les principaux acteurs du CAMES, s’inscrivait dans cette démarche avec les objectifs principaux suivants : (i) réaliser un diagnostic de l’état actuel du CAMES à travers une analyse SWOT (forces, faiblesses, opportunités et menaces) afin de définir les nouvelles orientations stratégiques, (ii) affiner la vision et les valeurs de l’institution en cohérence avec ses missions, et (iii) consolider et finaliser le projet du nouveau PSDC en vue de sa présentation au Conseil des Ministres en mai 2024. www.lecames.org/latelier-fondateur-du-psdc-2024-2028-sest-tenu-les-22-et-23-avril-2024-2/ ... See MoreSee Less
Voir sur Facebook

5 days ago

Le CAMES
𝗟𝗲 𝗖𝗔𝗠𝗘𝗦 𝗽𝗮𝗿𝘁𝗶𝗰𝗶𝗽𝗲 𝗮̀ 𝗹𝗮 𝟮𝗲 𝗿𝗲́𝘂𝗻𝗶𝗼𝗻 𝗱𝘂 𝗚𝗿𝗼𝘂𝗽𝗲 𝗖𝗼𝗻𝘀𝘂𝗹𝘁𝗮𝘁𝗶𝗳 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝗗𝗙𝗚 𝘀𝘂𝗿 𝗱𝗲𝘀 « 𝗰𝗼𝗹𝗹𝗮𝗯𝗼𝗿𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻𝘀 𝗱𝗲 𝗿𝗲𝗰𝗵𝗲𝗿𝗰𝗵𝗲 𝘀𝗰𝗶𝗲𝗻𝘁𝗶𝗳𝗶𝗾𝘂𝗲 𝗮𝗳𝗿𝗶𝗰𝗮𝗻𝗼-𝗮𝗹𝗹𝗲𝗺𝗮𝗻𝗱𝗲𝘀 »Le CAMES a participé à la deuxième réunion du Groupe Consultatif de la Fondation Allemande pour la Recherche (DFG) sur les « collaborations de recherche scientifique africano-allemandes », qui s’est tenue le 10 avril 2024 à Bonn, en Allemagne. Cette réunion s’est déroulée en parallèle à la conférence sur l’état d’avancement des préprojets des « équipes mixtes de chercheurs africains et allemands », dans le cadre de l’initiative « Intensification durable de l’agriculture », également organisée à Bonn du 8 au 10 avril 2024. Le CAMES était représenté par son Directeur de Programmes en charge de l’Assurance Qualité et des Programmes Thématiques de Recherche, Pr Saturnin ENZONGA YOCA.www.lecames.org/le-cames-participe-a-la-2e-reunion-du-groupe-consultatif-de-la-dfg-sur-des-collab... ... See MoreSee Less
Voir sur Facebook

1 week ago

Le CAMES
#TelecongoEntretien spécial avec Madame Delphine Édith Emmanuel, Ministre de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation technologique du #Congo, consacré à la 41e session ordinaire du Conseil des Ministres du #cames qui aura lieu à Brazzaville du 20 au 24 mai 2024.#enseignementsupérieur #recherche #ConseilDesMinistres @super fans ... See MoreSee Less
Voir sur Facebook

1 week ago

Le CAMES
Appel à candidatures pour le nouveau programme de l'OFÉ : Formation à la recherche pour jeunes francophones (Forje+) 2024L'appel à candidatures pour le programme de Formation à la recherche pour jeunes francophones (Forje+) est ouvert aux doctorantes et doctorants du continent Africain poursuivant leurs études dans les domaines suivants : sciences économiques, sciences juridiques, sciences politiques et sociales ou tout autre domaine connexe, entendu que leur expertise s’inscrive en ligne avec les priorités de l’OFÉ et de ses partenaires.Dans le cadre de son objectif qui consiste à contribuer à la structuration de la recherche et à encourager la relève scientifique, l’OFÉ a initié en 2018, en étroite collaboration avec l’AUF, le programme Formation à la recherche pour jeunes économistes (Forje). Pour sa 5e édition, l’OFÉ entend élargir le programme aux disciplines connexes aux sciences économiques et lance un nouveau programme intitulé : Formation à la recherche pour jeunes francophones (Forje+).Ce programme consiste à financer des séjours de recherche de trois à quatre mois auprès d’universités africaines francophones, au profit de jeunes doctorant(e)s et postdoctorant(e)s dont les intérêts en recherche s’arriment avec les thématiques prioritaires de l’OFÉ (éducation, emploi, entrepreneuriat, autonomisation des femmes, économie numérique, économie de la santé, environnement, commerce international, intégration régionale, finances publiques, immigration, etc.). Date limite : lundi 3 juin 2024 à 23h59 (heure de Montréal)En savoir plus : ofe.umontreal.ca/a-propos/nouvelles/une-nouvelle/news/detail/News/appel-a-candidatures-pour-le-no... ... See MoreSee Less
Voir sur Facebook

2 weeks ago

Le CAMES
Photo de couverture de Le CAMES ... See MoreSee Less
Voir sur Facebook

2 weeks ago

Le CAMES
41e session ordinaire du Conseil des Ministres du CAMES se tiendra à #Kintele, #Congo du 20 au 24 mai 2024 ... See MoreSee Less
Voir sur Facebook

3 weeks ago

Le CAMES
27 avril 1960 - 27 avril 2024. 64 ans ! Bonne fête de l'indépendance à la République Togolaise 🇹🇬, membre fondateur du #cames. #HappyIndependanceDay 🇹🇬 ... See MoreSee Less
Voir sur Facebook