RECOMMANDATION DU 35e COLLOQUE DU PRED


A l’issue des travaux du 35e colloque sur la Reconnaissance et l’Équivalence des Diplômes (PRED) du CAMES , les experts des 3 commissions ont formulé des recommandations tant à l’égard des établissements, des États membres qu’au CAMES.

A l’attention des établissements

  • Rédiger le rapport d’auto-évaluation conformément au canevas du CAMES ;
  • Mettre dans le dossier la liste de tous les enseignants du programme à évaluer et leur CV ;
  • Rédiger les plans de cours (syllabus) conformément aux exigences du système LMD ;
  • Recruter des enseignants titulaires d’un doctorat dont la spécialité est du domaine du programme de formation à évaluer ;
  • Nommer des responsables académiques ou scientifiques titulaires d’un doctorat,  dont la spécialité est du domaine du programme de formation à évaluer ;
  • Développer la coopération au niveau national, régional et international ;
  • Renforcer le partenariat avec le milieu socio-professionnel ;
  • Créer et rendre fonctionnel la cellule d’assurance qualité ;
  • Créer et rendre fonctionnel l’unité ou le service du suivi et d’insertion des diplômés ;
  • Renforcer la représentativité des enseignants de rang A dans les établissements notamment dans le parcours Master ;
  • Mettre en place une politique de formation des ressources humaines ;
  • Définir des modalités de prise en charge des relations extérieures et de la docimologie ;
  • Organiser régulièrement des réunions pédagogiques ;
  • Se conformer aux référentiels CAMES pour l’élaboration des offres de formation ;
  • Renforcer la connectivité internet ;
  • Mettre en place une bibliothèque physique et numérique ;

A l’attention des États

  • Instruire les établissements d’enseignement supérieur à s’approprier les référentiels du CAMES pour l’auto-évaluation de leur gouvernance et de leurs programmes de formation.
  • Exiger que les établissements publics et privés d’enseignement supérieur se dotent d’une cellule d’assurance qualité ;
  • Renforcer le mécanisme de régulation des établissements privés d’enseignement supérieur en y incorporant des experts ayant une expérience avérée ;
  • Subordonner l’attribution des habilitations nationales à la présence d’une proportion suffisante d’enseignants permanents qualifiés ;
  • Encourager les IESR publics et privés à soumettre leurs diplômes à l’accréditation CAMES ;
  • Mettre en place un mécanisme de validation d’acquis des expériences (VAE) ;
  • S’assurer que les offres de formation répondent aux besoins du marché avant leur autorisation ;
  • Aider à l’appropriation de la mise en ligne des cours par le renforcement des capacités.

2 months ago

Le CAMES
La Ministre d’État, Ministre des Affaires Étrangères, de l’Intégration Africaine et de la Diaspora, Madame Kandia Camara, représentant le Premier ministre, Chef du Gouvernement, Patrick Achi, a procédé ce jeudi 03 juin 2021, à Abidjan, à l’ouverture officielle des travaux des 37e et 38e sessions du Conseil des Ministres du #CAMES. ... See MoreSee Less
Voir sur Facebook